Edit Template
vendredi 24 mai 2024

Saint-Malo : dix mois de prison pour avoir tenté d’incendier la mosquée

Dans la nuit du mardi 9 avril, un homme avait tenté d’incendier la mosquée de Saint-Malo. Jugé ce jeudi dans le cadre d’une procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité, l’homme a confirmé les faits et a été condamné à dix mois de prison ferme. Zoom.

Dans la nuit du mardi 9 au mercredi 10 avril, un homme avait tenté d’incendier une mosquée à Saint-Malo en Ille-et-Vilaine. Les musulmans fêtaient ce jour-là l’Aïd Al-Fitr, la fin de la rupture du jeûne du mois de ramadan. 

L’individu a été condamné ce jeudi à dix mois de prison ferme « aménagée sous la forme d’une détention à domicile sous surveillance électronique » et « interdiction de détenir une arme pendant cinq ans » selon le magistrat.

Une tentative d’incendie la veille de l’Aïd el-Fitr

Les atteintes aux mosquées ne faiblissent pas dans l’hexagone. Un homme a été condamné jeudi à dix mois de prison ferme pour avoir tenté d’incendier, sans faire de victime, la mosquée de Saint-Malo dans la nuit de mardi à mercredi.

Jugé dans le cadre d’une procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité, l’homme « a reconnu les faits de dégradations par incendie qui lui étaient reprochés » selon le procureur de la République Fabrice Trémel.

La tentative d’incendie s’était déroulée à un moment où la mosquée était vide et dans la nuit précédent l’Aïd el-Fitr, fête marquant la fin du jeûne du ramadan.

L’homme s’y serait repris à deux fois

Le prévenu a été condamné à une peine de prison « aménagée sous la forme d’une détention à domicile sous surveillance électronique » et « interdiction de détenir une arme pendant cinq ans », a indiqué le magistrat. L’association cultuelle et culturelle des Musulmans de Saint-Malo ne s’était pas constituée partie civile.

Durant la tentative d’incendie, l’homme s’y serait repris à deux fois : « Tandis que le premier feu est rapidement circonscrit par le voisinage, l’individu, vraisemblablement alcoolisé, tente de provoquer un deuxième incendie, à l’entrée de la mosquée cette fois » relate des médias locaux.

Durant ce mois de Ramadan, les mosquées ont fait face à une recrudescence des profanations et actes islamophobes.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777