Catégories
Articles récents
10/12/2019
AccueilCitationsL’impensé de la sociologie des religions par Charles Taylor

L’impensé de la sociologie des religions par Charles Taylor

sociologie

« Une bonne part de la sociologie/ histoire de la sécularisation est affectée/façonnée par un « impensé » qui est lié de manière complexe à la conception de l’auteur en question : il ne s’agit pas simplement d’une extension polémique de ses propres opinions, mais du fait, plus subtilement, que son propre cadre de croyances et de valeurs peut limiter son imagination théorique.

C’est cela, plus qu’un esprit partisan polémique et enflammé qui est la véritable pierre d’achoppement pour une science sociale neutre (…)

La simple description des événements dépend d’un ensemble de jugements interprétatifs sur des questions telles que la nature de la religion ou le contenu de la foi (chrétienne), et ces jugements seront largement affectés par nos croyances substantielles (…)

Nous ne décidons pas une fois pour toutes en entrant en classe de sociologie de laisser nos « valeurs » à la porte. Il ne s’agit pas simplement de prémisses conscientes que nous pouvons abandonner.

Elles continuent à influencer notre pensée à un niveau beaucoup plus profond, et c’est seulement un échange ouvert et continu avec ces différents points de vue qui nous aidera à corriger certaines des distorsions qu’elles engendrent. »

Charles Taylor, « L’âge séculier ».

A lire également :