Edit Template
vendredi 24 mai 2024

Laïcité : Nicole Belloubet écarte Alain Policar après ses propos sur le voile

La ministre de l’Éducation nationale, Nicole Belloubet, a décidé de démettre le sociologue Alain Policar de son mandat de membre du Conseil des sages de la laïcité. Le politologue avait critiqué, à mainte reprise, la loi de 2004 interdisant le port du voile à l’école. Explications.

Le sociologue Alain Policar n’aura duré qu’un an au sein du Conseil sages de la laïcité et des valeurs de la République. La ministre de l’Éducation nationale a informé le conseil, qui s’est tenue lundi 22 avril, avoir démis le 15 avril Alain Policar de ses fonctions de membre du Conseil des sages de la laïcité.

La ministre de l’Éducation nationale lui reproche ses critiques de la loi de 2004 sur les signes religieux ostensibles, émises lors d’une émission radio sur RFI le 5 avril dernier.

La disparition d’une vision libérale de la laïcité

Le Conseil des sages de la laïcité et des valeurs de la République est une institution, créée par Jean-Michel Blanquer, composée d’experts chargés de clarifier la position de l’institution scolaire sur la laïcité. Installé au sein du Conseil par Pap Ndiaye, il y a un an, l’universitaire Alain Policar était déjà la cible des critiques pour sa vision de la laïcité.

Une vision libérale qui lui a donc coûté sa place. Lors d’une émission de radio sur RFI, le 5 avril dernier, le sociologue avait suscité la polémique en s’exprimant sur le port le du voile à l’école :

« Le voile n’est pas le plus souvent un signe de prosélytisme. Les enquêtes sociologiques montrent qu’il s’agit même souvent d’un vecteur d’émancipation [à l’école] pour les jeunes filles par rapport à leurs milieux »

Suite à sa critique de la loi de 2004 bannissant le voile à l’école, l’universitaire a ainsi été démis de ses fonctions au Conseil des sages de la laïcité par la ministre l’Éducation nationale, Nicole Belloubet.

Une victoire « des partisans d’une laïcité intransigeante »

« Vous connaissez ma ligne : la loi du 15 mars 2004 constitue un socle indéboulonnable pour notre école » a déclaré la ministre de l’Éducation nationale. Dans son discours aux sages, ce lundi, Nicole Belloubet a indiqué que Alain Policar quitterait le Conseil d’ici le 30 juin. Dans un courrier adressé au sociologue, la ministre précise sa décision :

« J’envisage dans l’intérêt du Conseil des sages de mettre un terme de façon anticipée à votre mandat de membre de cette instance »

La décision ministérielle a été notamment accentuée par les commentaires du sociologue sur l’affaire du proviseur du lycée parisien Maurice-Ravel sur laquelle il affirme que cet évènement « illustre les difficultés d’appliquer sereinement la loi qui apparaît, à tort ou à raison, comme discriminatoire à l’égard des musulmans ».

Suite à son renvoi, Alain Policar considère sa « liberté d’expression universitaire totalement brimée ». Il déplore cette décision qu’il attribue à « des idéologues, partisans d’une laïcité intransigeante ».

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777