Catégories
Articles récents
26/10/2020
AccueilActualitesPlus d’une centaine de mosquées mobilisées contre l’extrémisme

Plus d’une centaine de mosquées mobilisées contre l’extrémisme

Plusieurs Conseils régionaux du culte musulman, des fédérations musulmanes et une centaine de mosquées en provenance de plusieurs régions françaises dont l’Ile-de-France et le Rhône ont signé des communiqués de mobilisation et d’union nationale contre le terrorisme et l’extrémisme.

Après le choc et la consternation, la mobilisation a fait place dans la communauté musulmane.

Plus d’une centaine de mosquées francilienne et lyonnaise ont signé deux communiqués nationaux de mobilisation et d’union nationale contre le terrorisme.

Un collectif des mosquées de France s’est réuni ce dimanche 18 octobre 2020 à 17h00 par visioconférence.

Un hommage a été rendu à la victime, Samuel Paty, sa famille, et “l’ensemble du corps enseignant de l‘établissement et de l’éducation nationale”.

“Le collectif des mosquées de France condamne avec la plus grande fermeté cet acte abject et barbare et dénonce toute atteinte à la vie humaine de nos concitoyens. Rien ne peut justifier un tel acte, et encore moins au nom de notre religion. Nous, collectif des mosquées de France, n’accepterons jamais que chaque crime commis par un individu identifié comme musulman soit associé à l’islam.”

Plusieurs dizaines de mosquées, de Conseils régionaux du culte musulmans et de fédérations musulmanes départementales ou régionales ont signé ce texte. On ignore pour le moment si cette initiative sera suivie d’actions concrètes contre l’extrémisme religieux ou les discours de rupture.

Des études contre l’extrémisme et des prêches patriotes

Dans la région du Rhône, la même mobilisation était perceptible. Une réunion du Conseil des mosquées du Rhône et du Conseil Théologique des Mosquées du Rhône, à la Grande mosquée de Lyon, a été l’occasion d’une déclaration franche et déterminée à se mobiliser contre l’extrémisme religieux.

Kamel Kabtane.

Kamal Kabtane.

Kamal Kabtane a exprimé en des mots forts la pensée des invités réunis en cette occasion.

“Nos pensées vont d’abord à la famille de la victime, son épouse et ses enfants que la haine aveugle et la folie meurtrière marqueront à vie. Tout en leur exprimant notre profonde compassion, nous implorons le Seigneur de les aider à trouver la force et le courage de surmonter cette épreuve, si difficile et si insoutenable. Le Conseil des Mosquées du Rhône, ses cadres religieux et ses Imams, s’inclinent douloureusement et avec le plus grand respect devant la douleur de la famille de la victime, qui pleure la perte d’un un être cher, devant ses collègues choqués et meurtris par ce geste effroyable et devant la Nation tout entière, qui reste solidaire face à un tel crime.”

Au-delà des condamnations fermes et de l’émotion exprimées, la volonté de mettre en place un programme d’études contre l’extrémisme et de prêches réaffirmant l’attachement à la Nation a été défendue. Une initiative que l’Institut Français de Civilisation Musulmane de Lyon pourrait accompagner, sur le volet culturel.

“Nous sommes engagés à renforcer l’étude des fondements idéologiques de la pensée extrémiste et le combat contre ceux qui l’alimentent, la nourrissent et la financent. C’est dans ce sens que le Conseil des Mosquées du Rhône appelle ses imams à profiter des prêches du vendredi pour rappeler aux fidèles que la France est notre communauté de destin et les appeler à s’engager encore plus dans la voie du vivre ensemble, respectueux et fraternel.”

Les deux conseils musulmans du Rhône ont également appelé à la vigilance et à ne pas amalgamer les musulmans de France au terrorisme.