Catégories
Articles récents
04/06/2020
AccueilActualitesMetz aura-t-elle sa grande mosquée ?

Metz aura-t-elle sa grande mosquée ?

Assemblée générale de l’Union  des associations culturelles des musulmans de Metz. 

Le projet porté par l’Union des associations culturelles des musulmans de construire une grande mosquée à Metz bénéficie d’un soutien de la majorité municipale malgré les freins de plusieurs membres de l’opposition.

Les musulmans de Metz auront-ils bientôt une grande mosquée pour prier ? C’est sur cette question éternellement épineuse en France que le Conseil municipal est amené depuis déjà neuf années à se prononcer. Jeudi 6 juillet, un pas supplémentaire a pourtant été franchi avec le vote de la modification du Plan local d’urbanisme, selon le Républicain Lorrain qui rapporte l’information. Prévu sur une superficie de 1,2 hectare, la mosquée sera abritée par un bâtiment de 5500 m2. Un minaret d’une hauteur maximale de 17 mètres est prévu. Deux grandes salles de prières pourront accueillir 1500 fidèles.

Une mosquée à l’architecture contemporaine

A souligner l’aménagement prévu d’une salle d’exposition, une librairie, une bibliothèque et une salle polyvalente de 300 m². « Un enseignement sera également proposé dans des salles de cours (350 élèves pourront être accueillis simultanément pour, entre autres, un apprentissage de l’arabe, du soutien scolaire ou des cours de calligraphie). Et côté bien-être, un restaurant, un hammam et une salle de sport font partie du projet. Ils seront ouverts à tous », écrit Sandra Crané dans les colonnes du quotidien. Un parc de stationnement de 114 places sera construit, enrichi des 460 places publiques déjà existantes, et nous dit le Républicain Lorrain, de 400 autres places en concertation avec Metz Habitat Territoire.

L’architecture se veut contemporaine, avec une décoration en référence à l’art de l’islam, s’intégrant de façon cohérente dans le paysage messin

L’Union des associations culturelles des musulmans (UACM), qui porte le projet, garantit sur son site internet une harmonisation architecturale du lieu. « L’architecture se veut contemporaine, avec une décoration en référence à l’art de l’islam, s’intégrant de façon cohérente dans le paysage messin », est-il mentionné. Une garantie exigée par le Plan local d’urbanisme qui demande que « le bâtiment et ses abords (clôtures, murets, haies végétales), s’inscrivent harmonieusement dans l’aménagement paysager des rues des Frênes et des Cèdres ».

Pour l’opposition, retarder au maximum l’émergence de la mosquée

Le maire de Metz Dominique GROS signe le bail de la future grande mosquée de Metz avec Raymond Beller, président de l’UACM.

Il reste à l’UACM de réunir les fonds d’un budget estimé à … 15 M€ ! L’association musulmane a déjà fait connaître sa stratégie de financement : « vendre des mètres carrés de la mosquée à 1 250 € l’unité ». Une méthode qui lui aurait déjà rapporté 75 000 €. L’UACM prévoit également l’organisation d’animations payantes et souhaite un rapprochement avec des entrepreneurs et investisseurs. Autant de prérequis qui ne lui ont pas permis encore de débuter les travaux. Du côté du Conseil municipal, seul cinq élus se sont opposés et deux se sont abstenus au vote de jeudi soir. Mais l’opposition compte jouer sur la temporisation en faisant valoir son droit d’usage de temps de parole de 10 minutes pour chaque point de l’ordre du jour. Histoire de retarder au maximum l’émergence de la grande mosquée de Metz.