Edit Template
jeudi 25 avril 2024

Le Ramadan, mois de tous les bienfaits

Quelles sont les vertus et les mérites particuliers du mois de Ramadan ? Dans sa dernière chronique sur Mizane.info, Vanessa.C répond à cette question en soulignant au passage les grands événements survenus durant ce mois béni. 

Le Ramadan est un mois béni 1 durant lequel beaucoup d’événements extraordinaires ont eu lieu, signe d’une bénédiction qui perdure à travers le temps. Durant ce mois eut lieu la révélation du Coran de même que des révélations antérieures ; il contient également la nuit le plus grandiose de l’année, Laylatou-l-Qadr ; à l’époque prophétique plusieurs victoires décisives de l’Envoyé d’Allâh, prière et salutation de Dieu sur lui, eurent lieu durant ce mois, notamment face aux Qoraysh qui l’avait persécuté tant d’années ; enfin le jeûne du mois de Ramadan possède énormément de vertus, spirituelles, morales et médicales.

1. Le Ramadan, mois des Révélations divines

Deux versets du Coran nous apprennent que le Coran fut descendu lors du mois de ramadan :

{ (Ces jours sont) le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement } (s. al Baqarah v .185) .

Et dans sourate al Qadr : { Et certes nous l’avons descendu dans la nuit de grandeur.}

Al Qurtubi explique dans son exégèse (tafsir) sur ce verset : « Il n’y a pas de divergence que le Coran a été descendu depuis la tablette préservée (Lawhun Mahfudh) durant la nuit de Laylatou-l Qadr en une seule fois. Il a alors été logé à la Maison Peuplée au ciel le plus bas. Puis Jibril le descendit petit à petit, avec les commandements et les interdictions survenant avec différentes situations durant les événements des vingt-trois années qui s’en suivirent. »

Egalement, la révélation coranique commença pour le Prophète Muhammad, prière et salutation d’Allah sur lui, le 17 ramadan en l’an 13 avant l’Hégire. Il révisait intégralement le Coran chaque Ramadan avec l’ange Jibril, et accomplit même une double révision l’année d’avant sa mort.

Le Coran possède donc un double lien avec le mois du Ramadan, de même que des révélations de livres sacrés antérieurs, eurent lieu durant ce même mois, comme le résume un hadîth : « Les Registres d’Ibrahim avaient été descendus la 1ère nuit de Ramadan, la Thora, la 6ème nuit, l’Evangile au 13ème jour du Ramadan et le Coran la veille du 27ème jour du Ramadan (ou dans une autre version dans les dix derniers jours). »

2. Dans ce mois se trouve « La Nuit de La Grandeur » (Laylatou-l-Qadr), la meilleure de toutes les nuits.

Cette nuit particulière est meilleure que mille mois et elle a lieu lors d’une nuit impaire des dix derniers jours du Ramadan. Un hadîth précise : « Cherchez la Nuit de la valeur dans les derniers jours du Ramadan et parmi les nuits de Witr (impaires) car je l’ai vue dans une de ces nuits ».

Le Prophète n’a pas voulu s’étendre en plus de précisions mais a donné quelques signes pour la reconnaître, aussi pour inciter à prier davantage pendant toutes ces nuits impairse. Allâh Exalté soit-II montre, lors de cette nuit, toute sa miséricorde, tout son pardon, d’où ce hadîth : d’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète, prière et salutation d’Allah sur lui, a dit:  « Celui qui prie la nuit du destin avec foi et en espérant la récompense, ses péchés précédents sont pardonnés et celui qui jeûne le ramadan avec foi et en espérant la récompense, ses péchés précédents sont pardonnés » (Rapporté al Boukhari et Mouslim).

Une invocation qu’il est conseillé de prononcer cette nuit rapportée dans la Sunnah : « O Allâh Tu es pardonneur et tu aimes le pardon, pardonne-moi donc. »2

3. Plusieurs batailles importantes remportées par le Prophète, prière et salutation d’Allah sur lui, eurent lieu lors de ce mois.

Le 17ème jour de ce mois lors de la deuxième année de l’Hégire eut lieu la Bataille de Badr, cruciale pour l’avenir de la oumma car les compagnons jouaient leur survie en tant que petite communauté indépendante à Médine, où les musulmans étaient 300 contre 1000 et de plus, les soldats jeûnaient. La septième année de l’Hégire lors du mois de Ramadan eut lieu la Bataille de Tabouk suite à laquelle les gens de Ta-if ont embrassé l’Islam.

Le 21ème jour du Ramadan de l’an 8 de l’Hégire (ou l’an 10 dans une autre version), eut lieu le Fath Makka, la conquête de la Mecque après laquelle les arabes ont massivement embrassé l’Islam, et les idoles à l’intérieur de la Ka’bah notamment furent détruits.

Mentionnons également que d’autres batailles importantes eurent lieu lors du mois de Ramadan dans la civilisation musulmane, comme la Bataille de Sagragas en l’an 8 du mois de Ramadan de l’an 92 avec la victoire de Tariq Ibn Ziyad, ou encore durant le Ramadan en l’An 584 de l’Hégire avec des victoires de Salah Dîn Al Ayyubi, ou enfin la Bataille de ‘Ayn Jâlut  en l’an 658 de l’Hégire, toujours durant ce mois, où les Mamlouks ont battu les Tatars.

4. Le jeûne du mois de Ramadan possède de nombreuses vertus

Le jeûne du mois de Ramadan incarne l’obéissance à l’ordre d’Allâh, puisque l’on se prive des besoins les plus élémentaires uniquement pour plaire à Son Seigneur et suivre Ses prescriptions. Il exerce à la patience et constitue un moyen très efficace pour consolider la volonté. En effet celui qui trouve la capacité de renoncer aux plaisirs permis et même aux nécessités vitales telles boire ou manger, pourra renoncer plus facilement aux plaisirs interdits. Le jeûne est une initiation au contrôle de soi-même et à l’observation d’Allâh, en secret et en public, et même si l’on possède la nourriture chez soi, l’on s’en abstient non par peur des gens mais par crainte d’Allâh.

Le jeûne apprend la miséricorde car on éprouve alors la douleur de la faim et de la soif. On peut se rappeler ceux qui éprouvent souvent cette douleur, ce qui pousse à leur venir en aide, et aussi faire preuve d’une plus grande générosité par imitation au noble Prophète, prière et salutation d’Allah sur lui, qui était encore plus généreux en ce mois de Ramadan.

Le jeûne a de grands bienfaits sur la santé, un hadîth du Prophète, prière et salutation d’Allah sur lui, dit bien que le jeûne est une protection. Cette protection est valable contre les péchés et l’Enfer, mais également pour tout ce qui nuit à la vie, au corps et à l’âme. L’Islam ne s’occupe pas que de l’un tout en délaissant l’autre mais s’occupe des deux : le corps et l’esprit, dans l’ici-bas et pour l’au-delà.

Durant le Ramadan les portes du Paradis sont ouvertes, les portes de l’Enfer sont fermées et les démons sont enchaînés, et l’on ressent un important regain de motivation spirituelle, jeûnant le jour et priant davantage la nuit : ce mois de rupture avec les habitudes terrestres permet une véritable ascension spirituelle dont le jeûne constitue le symbole le plus marquant.

En conclusion, l’être humain qui trouve en lui les ressources pour s’abstenir durant un temps des choses vitales et pour effectuer des adorations supplémentaires, possède aussi les ressources pour s’abstenir de l’interdit et de ce qui déplaît à Allah, et pour s’élever dans la vie.

{ ô les croyants ! On vous a prescrit le jeûne (as-Siyam) comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété } (s. al Baqarah v .183)

Vanessa.C

Notes :

1-Nous savons qu’il s’agit d’un mois béni et non un mois sacré d’après le hadith : « Le mois de Ramadan vous est venu, c’est un mois béni qu’Allah vous a imposé de jeûner. » (Sunan an-Nasa-i). Les quatre mois sacrés en islam sont trois mois successifs, Dhu-l-Qa’da, Dhu-l-Hijjah, Muharram,et un mois à part, Rajab.

2-En arabe et en translittéré : اللَّهُمَّ إِنَّكَ عَفُوٌ تُحِبُّ الْعَفْوَ فَاعْفُ عَنِّي  » Allahumma innaka `Afuwwun TuHibbul `Afwa Fa`fu `Annii.

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777