Edit Template
jeudi 23 mai 2024

Gaza : près de 300 corps découverts dans une fosse commune

La défense civile de Gaza a indiqué ce dimanche que des centaines de corps ont été découverts enterrés dans la cour de l’hôpital Nasser dans le sud de Gaza. Il s’agit de la deuxième fosse commune découverte en une semaine. Focus

La défense civile de la bande de Gaza a déclaré avoir exhumé ces trois derniers jours plusieurs centaines de corps de personnes tuées et enterrées par les forces israéliennes dans des fosses communes à l’intérieur de l’hôpital Nasser de Khan Younès.

Dans une fosse commune, découverte le samedi 20 avril, plus de 200 corps ont été retrouvés jusqu’à présent, selon les secours. Les proches des personnes disparues continuent actuellement d’affluer sur le site dans l’espoir de retrouver un membre de leur famille parmi les dépouilles enveloppées dans des linceuls blancs.

Des preuves évidentes d’un génocide

La découverte du charnier survient après le retrait des troupes israéliennes de Khan Younès, dans le sud de Gaza, le 7 avril. Une grande partie de la ville est en ruine après des mois de bombardements et de combats incessants.

L’ONG Campagne américaine pour les droits des Palestiniens a alerté que « ces charniers sont des preuves évidentes du génocide et des crimes de guerre les plus impensables ». Mohammed al-Mughayer, dirigeant de la Défense civile sur Gaza, a indiqué que 283 corps avaient été découverts dans les fosses de l’hôpital Nasser :

« Jusqu’ici, nous avons retrouvé les corps enterrés de 283 personnes, tuées de sang-froid par l’armée d’occupation »  

Une deuxième fosse commune à l’hôpital Al-Chifa

Le porte-parole de la Défense civile, Mahmoud Bassal, indique que ses équipes « continuent de retrouver des corps dans l’enceinte du Complexe médical Nasser, et depuis samedi, les corps d’environ 200 martyrs ont été exhumés ».

La semaine dernière, une autre fosse commune a été découverte la semaine dernière à l’hôpital Al-Chifa, le plus grand établissement médical de la bande de Gaza, après un siège de deux semaines. Plusieurs pays accuse Israël de pratiquer actuellement un génocide contre les Palestiniens de Gaza.

Le massacre israélien mené depuis six mois ont tué près de 35 000 personnes, majoritairement des femmes et des enfants, selon le ministère de la Santé sur Gaza.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777