Catégories
Articles récents
04/12/2022
AccueilAfrique« En Guinée, nous n’avons pas de problèmes inter-religieux »

« En Guinée, nous n’avons pas de problèmes inter-religieux »

Le ministre délégué à la Défense nationale, Aboubacar Sidiki Camara, a souligné l’importance de la tradition de coexistence pacifique islamo-chrétienne en Guinée au terme d’une rencontre la semaine dernière. Focus.

En Guinée, l’harmonie et la coexistence pacifique entre chrétiens et musulmans est une affaire prise au sérieux. Les 14 et 15 juillet dernier, au palais du peuple, le Forum national inter-religieux se concluait par un discours fort, cité par guineenews.org. Un discours prononcé par le ministre guinéen délégué à la Défense nationale, Aboubacar Sidiki Camara, dans lequel il réaffirmait les valeurs nationales de son pays.

« En République de Guinée, majoritairement musulmans et chrétiens, nous n’avons pas de problèmes inter-religieux (…) Aucun musulman averti ne peut contester que le premier soutien à notre religion le fut par les chrétiens. Rappelez-vous que le premier exode de l’islam a été reçu par le Negus d’Éthiopie, chrétien. Le jour où le Negus est mort, Dieu a envoyé l’Ange Grabriel pour informer notre prophète Muhammad (PSL) en lui a ordonnant de prier pour lui. C’est un exemple que nous devons entretenir. »

Aboubacar Sidiki Camara s’est aussi adressé aux leaders religieux réunis en ce jour pour leur rappeler leurs devoirs et leur place centrale dans la société guinéenne.

« Vous n’avez de camp que celui de Dieu. C’est ce manque d’éducation qui fait qu’il y a des problèmes. Rappelez-vous quand le calife Omar a été désigné, il a refusé, parce qu’il craignait Dieu. Aujourd’hui, on ne craint pas la responsabilité, parce qu’on ne craint pas Dieu. Aidez-nous à craindre Dieu. Lorsque le peuple sera sauvé, lorsque vous et nous allons prendre un chemin droit, quand les dirigeants et les religieux seront droits, le peuple sera droit. »