Catégories
Articles récents
25/06/2022
AccueildiscriminationElections présidentielles et laïcité : résumé des programmes

Elections présidentielles et laïcité : résumé des programmes

A l’approche des élections présidentielles prévues ce mois d’avril 2022, focus sur les programmes des différents candidats à propos de la laïcité et de l’islam. 

Sur la question de la laïcité, Eric Zemmour propose l’interdiction du voile, des minarets et des mosquées imposantes. 

Valérie Pécresse a annoncé l’interdiction du port du voile forcé. De plus, les parents de filles de moins de 15 ans portant le voile recevront une amende. Son programme prévoit aussi l’interdiction du voile durant les compétitions sportives, ainsi que pour les accompagnatrices scolaires. Pour finir, elle souhaite interdire le burkini.

Nicolas Dupont Aignan souhaite faire voter une loi sur la laïcité “interdisant les signes d’appartenance religieuse dans la sphère du service public ( notamment les universités et les hôpitaux). Les entreprises pourront faire de même via leurs règlements intérieurs.” rapporte Cnews.

Nathalie Arthaud avait déclaré en 2017 être contre le port du voile, symbolisant, selon elle , l’oppression de la femme. 

Sur la question de l’éducation et des pratiques religieuses

Marine Le Pen a déposé en février 2021 une proposition de loi interdisant la publication d’écrits diffusant l’idéologie islamiste (livres, revues, textes sur internet, vidéos, audios…).

Elle déclare également que “ les établissements scolaires devront être particulièrement protégés face à cette propagande.”

Jean-Luc Mélenchon, tout comme Philippe Poutou, souhaitent abroger la loi contre le séparatisme. Au niveau de l’éducation, Mélenchon propose de promouvoir une école publique laïque dans chaque commune. 

Pour Valérie Pécresse “ la radicalisation devra devenir une cause de licenciement et celle-ci pourra être signalée via un processus dédié, qui sera mis en place. Les enseignants y auront aussi accès.”

Jean Lassalle, quant à lui, exprimait en 2017 son souhait de faire enseigner l’histoire des religions et de l’athéisme à l’école. De plus, les imams seraient formés en France et non à l’étranger.  Concernant la laïcité, il se dit pour la «liberté de conscience», en n’empêchant à personne d’avoir « sa propre pratique de la religion et où l’Etat n’a pas à intervenir. »

Yannick Jadot souhaite un apaisement sur cette question de laïcité et que la loi de 1905 soit “scrupuleusement respectée”. Il insiste également pour une “ lutte contre les discriminations et le racisme, contre toute forme de rejet, qu’il soit lié à l’origine ou à la religion”. 

Sur la question de la nationalité et des aides sociales

Eric Zemmour envisage d’“ instaurer un contrôle strict des imams et des financements étrangers du culte musulman, ainsi qu’expulser systématiquement les étrangers fichés S.”

Marine Le Pen propose la suppression du droit du sol et l’acquisition de la nationalité par le mariage, ainsi que l’inscription dans la Constitution des circonstances pouvant conduire au retrait ou à la déchéance de la nationalité. 

Pour Nicolas Dupont-Aignan, les aides sociales des récidivistes “pourront être suspendues” s’ils ne respectent pas les règles laïques. De plus, des “peines planchers seront appliquées pour les mariages forcés ou la polygamie”. 

Quant au Président de la République, Emmanuel Macron, il défendra le bilan de la loi dite loi contre le séparatisme du 24 août 2021.

Marie Jarosz