Edit Template
jeudi 13 juin 2024

Elections européennes : plus d’un jeune sur deux compte s’abstenir

Des élections européennes boycottées par la moitié des jeunes Français de moins de 30 ans ? Dans une enquête de l’institut Ipsos, plus d’un jeune Français sur deux (58%) prévoient de s’abstenir et affirme ne pas vraiment saisir les objectifs de ces élections. Zoom.

Selon une enquête Ipsos pour France Télévisions et Brut, publiée mercredi 29 mai, 58% des jeunes Français de moins de 30 ans ont l’intention de s’abstenir (28%) ou seront potentiellement abstentionnistes (30%) durant des élections européennes.

Seulement 11% sont presque certains de voter et 31% se disent certains de voter. Cela laisse présager une forte abstention parmi cette tranche d’âge, lors d’un scrutin qui attire généralement moins d’un électeur sur deux.

Des élections incompréhensibles pour un jeune sur deux

Les jeunes Français semblent être les principaux abstentionnistes des élections européennes, selon une enquête Ipsos réalisée du 16 au 20 mai 2024 auprès de 1 165 personnes âgées de 18 à 29 ans. D’après ce sondage, seuls 53% des 18-29 ans déclarent bien comprendre les enjeux du scrutin du 9 juin.

Environ un jeune sur deux (52%) s’intéresse à ces élections, tandis que l’autre moitié (48%) ne le sont pas ou moyennement. Parmi ceux certains ou presque de voter, la principale motivation reste « le devoir citoyen » (32%), suivi par le soutien aux idées d’un parti politique (21%).

Les abstentionnistes citent le manque d’information sur les programmes comme principale raison de leurs hésitations (32%), avec un score plus élevé (47%) chez les plus jeunes.

Le RN en pôle position des intentions de vote

Concernant les sujets préférentiels des jeunes sondés, le climat devrait être la priorité de l’Union européenne pour les prochaines années (33%), suivi par la lutte contre la pauvreté et les inégalités (25%), le combat pour un avenir meilleur en Europe (24%) et la limitation de l’immigration (24%).

Pour les choix politiquet le Rassemblement national recueille 34% d’intentions de vote de la jeunesse, avec un soutien allant jusqu’à 54% chez les jeunes actifs dans les catégories socioprofessionnelles inférieures, comme les employés et les ouvriers.

En revanche, Valérie Hayer et sa liste Renaissance n’obtiennent que 7,5% d’intentions de vote, avec un désaveu particulièrement fort chez les catégories socioprofessionnelles supérieures (8%), pourtant soutiens traditionnels d’Emmanuel Macron.

Les partis de gauche plutôt bien classés

La France insoumise se classe en deuxième position chez les jeunes avec 14% d’intentions de vote, surpassant la liste Parti socialiste de Raphaël Glucksmann à 12%. Tendance similaire chez Marie Toussaint et les Écologistes-EELV avec 11% d’intentions de vote, et même 18% chez les 18-21 ans.

Enfin le parti Reconquête (4,5%) et Parti communiste (2,5%) ne semblent pas vraiment intéressés les sondés et ne franchissent pas le seuil de 5% nécessaire pour envoyer des élus au Parlement européen.

A lire également :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777