Edit Template
dimanche 19 mai 2024

Elections européennes : une liste « Free Palestine party » en prévision

L’Union des démocrates musulmans français (UDMF) a confirmé sa participation aux élections européennes au sein d’une coalition appelée « Free Palestine Party », rassemblant plusieurs partis européens. Cette coalition inclura des partis de France, d’Espagne, d’Allemagne, de Belgique, des Pays-Bas et de Suède. Focus

Un parti politique français compte se présenter aux élections européennes avec pour objectif principal la défense de la Palestine. L’Union des démocrates musulmans français (UDMF) a annoncé ce lundi qu’elle se présentera aux élections européennes au sein d’une coalition appelée « Free Palestine party », regroupant plusieurs partis européens.

Des partis « partageant la même éthique musulmane »

L’Union des démocrates musulmans français, dirigée par Nagib Azergui, prévoit de déposer sa liste pour les élections européennes début mai. Cette liste fera partie d’une coalition appelée « Free Palestine party », regroupant « des partis indépendants partageant la même éthique musulmane ».

Selon Nagib Azergui, l’objectif principal de cette coalition est « de faire entendre la voix du peuple palestinien » et de « lutter contre la contamination des idées d’extrême droite visant les citoyens de confession musulmane ». Les partis de cette coalition proviennent de différents pays européens, notamment la France, l’Espagne, l’Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas et la Suède.

Sur son site, L’UDMF réclame « un changement radical de la diplomatie française et européenne » avec la mise en place de sanctions vis-à-vis d’Israël (interdiction de ventes d’armes, embargo commercial et exclusion de toute compétition internationale).

Un bus de campagne dans les quartiers populaires

Créée en 2012 et revendiquant 650 adhérents, L’UDMF présente aussi des propositions variées incluant des mesures en faveur de l’écologie, de la lutte contre l’évasion fiscale et les discriminations.

Le parti avait déjà participé aux européennes de 2019, avec des résultats significatifs à Garges-lès-Gonesse (7,43%) et à Mantes-la-Jolie (6,77%). Pour faire face à la concurrence, L’UDMF prévoit dès mi-mai une campagne de terrain avec un bus qui visitera les quartiers populaires de Strasbourg à l’Île-de-France.

Au-delà des élections européennes, Nagib Azergui assure que « notre vraie ambition est 2026 » avec les municipales auxquelles son parti compte se présenter dans trois villes.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777