Edit Template
lundi 22 avril 2024

Comment expliquer le soutien des chrétiens évangéliques envers Israël ?

Depuis le 7 octobre 2023, les chrétiens évangéliques, particulièrement aux États-Unis et en Amérique latine, intensifient leurs actions en faveur d’Israël. Cette solidarité historique est alimentée par des références religieuses profondes. Explications.

A New York, la Christians United for Israel, imposante organisation de chrétiens évangéliques qui compte plus de dix millions d’adhérents, multiplie les actions de soutien envers Israël depuis le début de la guerre du 7 octobre.

Manifestations, levées de fonds, donation d’équipement, envoi de volontaires sur place…Les activités ne manquent pas pour soutenir le gouvernement israélien. Comment expliquer la ferveur des chrétiens évangéliques pour Israël et le sionisme ?

Le soutien à Israël est un signe de fidélité à Dieu

L’exaltation des évangéliques envers Israël s’explique en grande partie par une interprétation littéraliste de certains passages bibliques. « C’est un acte de foi (…) cela est perçu comme conforme à la volonté de Dieu » explique l’auteure et spécialiste Célia Belin.

Dans un passage de la Genèse où Dieu dit au prophète Abraham : « Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront » il s’agit, selon les évangéliques, d’une bénédiction qui s’étend à l’ensemble des juifs et à l’État d’Israël.

Les chrétiens évangéliques pensent donc que le soutien à Israël est un signe de fidélité à Dieu et garantit la prospérité des États qui le pratiquent dont les États-Unis. Célia Belin indique :

« Les Etats qui, comme les Etats-Unis, soutiennent Israël connaîtront la prospérité, alors que ceux qui s’y opposent connaîtront un destin aussi dramatique que celui de l’Allemagne nazie »

Donald Trump au mur des lamentations

Hâter la promesse biblique

Une frange active de l’évangélisme explique également leur soutien à Israël par une théologie messianique basée sur l’Apocalypse de Jean.

Selon cette interprétation, le retour des juifs en Israël et la reconstruction du temple de Jérusalem précéderont le retour de Jésus. L’historienne Katell Berthelot souligne ici « une convergence de vues avec les sionistes religieux juifs » :

« Il y a, sur ce point, une convergence de vues avec les sionistes religieux juifs qui confine parfois au fanatisme dangereux. Certains envisagent, par exemple, la destruction de l’esplanade des Mosquées en vue de reconstruire le temple antique de Jérusalem »

Pour accélérer cette étape, certains groupes évangéliques n’hésite pas à financer des migrations de familles juives en Israël, des projets archéologiques et soutiennent les colonies pour hâter « la promesse biblique ».

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777