Catégories
Articles récents
03/12/2022
AccueilécoleSéparatisme : trois nouvelles écoles fermées

Séparatisme : trois nouvelles écoles fermées

Séparatisme et écoles fermées

Dans le cadre de la loi séparatisme, plusieurs fermetures d’écoles ont eu lieu la semaine dernière. Depuis la rentrée de septembre 2021, vingt écoles ont été fermées par les cellules départementales de lutte contre l’islamisme et le repli communautaire (CLIR).

Le ministère de l’intérieur a fermé trois nouvelles écoles la semaine dernière, dont deux de l’Académie de Lyon et une de l’Académie d’Aix-Marseille, selon les informations de Ouest France. Des fermetures appliquées dans le cadre de la loi dite contre le séparatisme.

Le Comité national d’action laïque a souhaité, dans un rapport datant du 9 mars, “ davantage de contrôles”. Les établissements hors contrat, surtout, seraient pointés du doigt, et plus particulièrement ceux présentant un caractère confessionnel. 

Selon le Comité, “ l’ouverture de ces établissements devrait être soumise à une autorisation préalable, à l’instar de l’instruction en famille”. 

Le Cnal pointe notamment les établissements catholiques traditionalistes de la Fraternité sacerdotale Saint Pie X : L’acquisition et le partage des valeurs de la République, la construction d’une culture civique [y] sont évincés », le rôle de Vichy dans l’extermination des juifs passé sous silence.”

Depuis plusieurs années, les écoles Steiner font aussi partie d’une polémique. Ces écoles sont basées sur une pédagogie basée sur l’anthroposophie, une doctrine qui cherche à “comprendre l’esprit humain comme expérience de liberté tout en explorant son lien profond avec la nature”, comme le précise le site officiel de pédagogie Steiner-Waldorf . Des enquêtes ont été menées, s’inquiétant de l’enseignement y étant dispensé.

En juin 2019, un rapport de l’inspection académique affirmait que “L’enseignement est essentiellement fondé sur l’oral, les activités artistiques et sensorielles. La pauvreté des traces écrites tant en qualité qu’en quantité ne permet pas d’attester de l’évolution des élèves dans les apprentissages du socle commun”, rapporte Le Figaro. 

Les enfants sont dans un isolement et soumis à des pratiques de nature à porter atteinte à leur liberté de conscience rapporte Ouest France.

Pour rappel, la loi confortant le respect des principes de la République promulguée le 24 août 2021, appelée aussi loi séparatisme destinée à renforcer la laïcité et la neutralité, a mis en place de nouvelles mesures inédites au niveau de l’éducation.

Elle précise que “l’école à la maison sera soumise à autorisation et accordée uniquement pour quatre motifs : état de santé ou handicap de l’enfant; pratique d’activité sportives ou artistiques intensives; itinérance de la famille; situation propre à l’enfant motivant le projet éducatif”. Autrement, l’inscription dans un établissement scolaire sera obligatoire.  

De plus “ les écoles privées hors contrat devront répondre à de nouvelles obligations. Un régime de fermeture administrative des écoles non déclarées ou qui n’ont pas remédié aux défaillances constatées par l’administration est créé. Sur amendement du gouvernement, le préfet pourra s’opposer à l’ouverture d’écoles hors contrat soutenues par un Etat étranger hostile à la République.” 

Marie Jarosz