Edit Template
lundi 22 avril 2024

Salon de l’agriculture : une journée chaotique pour Emmanuel Macron

macron

L’ouverture du 60ᵉ Salon de l’Agriculture a été agitée pour le président Emmanuel Macron. Sa présence a suscité la colère et des fortes tensions avec les agriculteurs sur place. Après une rencontre improvisée avec les syndicats, le chef de l’État s’est exprimé devant les médias. Zoom.

Le 24 février débutait le Salon de l’Agriculture un événement très attendu par les agriculteurs français qui protestent depuis plusieurs mois contre leurs conditions de travail précaires et leurs difficultés.

L’annonce de la venue du Président, pour inaugurer le salon, a provoqué la colère des agriculteurs qui se sont rassemblés devant l’entrée pour l’empêcher de franchir les portes. Malgré les heurts, Emmanuel Macron est arrivé à 8h du matin, pour l’ouverture du salon, marquant le début d’une journée chaotique.

L’ouverture du salon retardée d’une heure et demie

Dès l’arrivée d’Emmanuel Macron à la Porte de Versailles, pour inaugurer le 60ème salon de l’agriculture, des heurts ont éclaté entre les manifestants sur place et le service de sécurité. En raison de ces violences, l’ouverture du salon a été retardée d’une heure et demie. Les portes ne s’ouvriront finalement au public que vers 10h30.

Malgré les tensions et l’annulation « d’un grand débat », Emmanuel Macron a dialogué avec les agriculteurs abordant divers sujets tels que le suicide et les normes européennes. Une polémique a émergé autour d’une rumeur d’invitation du mouvement écologiste « Soulèvements de la Terre ». Une rumeur rapidement démenti par le Président :

« Je démens totalement cette information. Je n’ai jamais initié une telle invitation. Et vous parlez au président de la République qui a assumé de faire passer en Conseil des ministres, la dissolution des Soulèvements de la terre. Toute cette histoire m’a mis en colère »

Des mesures qui ne calme pas la colère

Après des rencontres avec des syndicats d’agriculteurs, Emmanuel Macron s’est exprimé devant les médias en déclarant que la crise agricole ne pouvait être résolue en quelques heures. Il a souligné les mesures, abordés avec les syndicats, notamment un plan de trésorerie d’urgence pour les agriculteurs.

Le chef de l’Etat a également annoncé la tenue prochaine de rencontres avec les acteurs du monde agricole à l’Élysée : « Dans trois semaines, je réunirai à l’Élysée l’ensemble des organisations syndicales et filières du monde agricole ». Malgré cette initiative, le calme n’est pas revenu au Salon de l’Agriculture.

Finalement l’inauguration du salon n’a pu se faire que vers 13h30 avec 3 heures de retard. Le calme est revenu dans l’après-midi permettant au président de poursuivre ses interactions. En fermeture du premier jour du salon, le président s’est réjoui des avancées réalisées : « on avance et c’est ce que méritent les agriculteurs français ».

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777