Edit Template
vendredi 24 mai 2024

Roubaix : une journée culturelle et solidaire pour la Palestine

Une journée dédiée à la culture et à l’histoire de la Palestine s’est déroulée ce samedi à la Condition Publique à Roubaix. Les fonds récoltés seront reversés à l’association de médecins Palmed, association de médecins palestiniens en France qui œuvre pour venir en aide aux Palestiniens. Zoom.

Organisé par un collectif citoyen, avec le soutien d’Artists Against Apartheid Lille et de l’Association France Palestine, un événement intitulé « De Roubaix à Gaza« , consacré à la culture et à l’histoire de la Palestine, s’est tenu le 20 avril à Roubaix.

En solidarité avec le peuple palestinien, artistes, intellectuels et acteurs associatifs ont été spécialement conviés. Tous les bénéfices de cet événement seront reversés à l’association PALMED, qui organise des convois de médecins et de médicaments vers Gaza.

« Humaniser les Palestiniens à travers leur culture »

Une journée pour Gaza. Ce samedi à Roubaix était organisé l’événement « De Roubaix à Gaza » afin de sensibiliser à la cause palestinienne. Des ateliers artistiques, des témoignages de terrain, des interventions et des performances artistiques furent proposés.

« Outre récolter des fonds pour Palmed, il s’agissait pour nous d’humaniser les Palestiniens à travers leur culture » selon Nadia, une des membres du collectif citoyen organisateur.

Le témoignage du docteur Chems-Eddine Bouchakour médecin anesthésiste ayant passé 15 jours à l’hôpital européen de Gaza, fin janvier 2024, fut l’un des moments fort de l’évènement. Il a décrit la situation chaotique sur place :

« Je m’attendais à soigner majoritairement des enfants mais une sélection naturelle s’est opérée car ceux qui résistaient le plus aux blessures, étaient majoritairement les adultes. Les enfants, les femmes enceintes et les vieillards meurent bien avant de pouvoir arriver au bloc opératoire »

La culture au service de l’humanitaire

Le témoignage d’Evan, un juif américain originaire de Chicago, a été un autre moment marquant de la journée. En France depuis plusieurs années, l’expatrié américain a tenu à témoigner sa solidarité : « les mentalités peuvent changer grâce à la jeunesse ».

Un changement de mentalité effectif grâce notamment à ce genre d’évènement artistique qui a proposé un panel de culture, d’histoire et de solidarité face à un public conquis. « Ce qui est bien, c’est que nous avons des Roubaisiens, des non-Roubaisiens, des CSP+ et des gens issus des milieux populaires », se félicite Nadia.

Les ateliers avec, entre autres, l’auteur Saïd Bouamama et le collectif BDS, les interventions et les performances artistiques se sont enchaînés tout au long de cette journée solidaire.

A lire également :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777