Edit Template
mercredi 28 février 2024

Lycée Averroès : trois personnalités dénoncent une « décision inéquitable » de la préfecture

Pierre Mathiot

D’ici quelques jours, le préfet du Nord devrait annoncer la résiliation du contrat liant l’État au lycée privé musulman Averroès. Cette décision, aux conséquences financières dramatiques pour l’établissement scolaire, pourrait aboutir à sa fermeture définitive. Trois personnalités dont Pierre Mathiot, directeur de Sciences-po Lille, dénoncent une décision « contre-productive ». Zoom.

Alors que le préfet du Nord, Georges-François Leclerc, compte retirer au lycée privé Averroès son contrat avec l’État, trois personnalités politiques et académiques s’élèvent contre la décision du préfet et en soutien à l’établissement privé musulman.

Jean-René Lecerf, ancien sénateur UMP puis LR et président du Conseil départemental du Nord,  Roger Vicot, député PS de la 11e circonscription du Nord et Pierre Mathiot, le directeur de Sciences-Po Lille se sont exprimés en faveur d’un apaisement entre le lycée privé et la préfecture.

Une situation révoltante et profondément injuste

La campagne, depuis plusieurs mois, du préfet du Nord et du président de la région Hauts de France, Xavier Bertrand, pour une révocation définitive du contrat liant le lycée musulman Averroès à l’Etat a crée « une ambiance lourde » indique Pierre Mathiot, directeur de Sciences-Po Lille.

Conséquence, l’établissement confessionnel musulman pourrait perdre sa subvention annuelle ainsi que le retrait des enseignants titulaires assignés par le rectorat. Une condamnation certaine à la fermeture. Pierre Mathiot s’insurge :

« On ne dit pas que le dossier est totalement blanc, aucune association ne l’est, mais il y a une disproportion manifeste. La décontractualisation, c’est l’arme atomique qui va conduire probablement le lycée à sa fermeture »

Une situation révoltante et « profondément injuste et porteuse de grand danger pour notre société » poursuit le député socialiste Roger Vicot qui indique qu’une résiliation de contrat « nourrirait le sentiment de rejet et d’exclusion de la communauté musulmane ». 

Une médiation proposée

Jean-René Lecerf et Pierre Mathiot proposent une médiation dans « l’espoir d’une solution transitoire », une période de probation avec une surveillance accrue et la promesse de l’État de maintenir le contrat du lycée. Pour les deux hommes, « Le lycée Averroès contribue de la fierté d’une communauté, de son insertion dans la ville, la métropole et la République ».

Alors que la commission préfectorale avait rendu, lundi, un avis défavorable au lycée, après les conclusions d’un rapport pointant certaines « dérives », pour le patron de Sciences Po Lille, ce rapport n’est pas fondé. Il affirme d’ailleurs n’avoir constaté aucune dérive particulière dans l’établissement scolaire :

« Je note que le rapport de l’inspection de l’Éducation nationale de 2020 n’a pointé aucun problème grave. (…) Il est même dit que les cours d’éthique musulmane pointés par la commission lundi ne posent pas de souci. »

Une décision inéquitable et contre-productive

Dans un entretien avec le Parisien, le directeur de Sciences Po Lille qualifie la future décision du préfet du Nord de « contre-productive ». Il dénonce également l’inspection de la Chambre des comptes « sur le côté pédagogique » du lycée alors que « ce n’est pas son rôle » :

« Averroès a été très inspecté, y compris par la Chambre régionale des comptes qui s’est penchée sur le côté pédagogique alors que ce n’est pas son rôle. Je dis : qu’on aille voir aussi dans les lycées catholiques ! Je me souviens lors de la Manif pour tous de directeurs qui appelaient leurs élèves à manifester ! (…) Je le répète : cette décision est inéquitable et contre-productive. »

Enfin Pierre Mathiot présage à l’avance que sa démarche sera certainement préjudiciable pour sa carrière voire pour son intégrité physique : « J’aurais sans doute aussi des menaces de mort peut-être même que ma carrière est terminée…mais je n’aime pas l’injustice, point. »

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777