Edit Template
mardi 16 juillet 2024

L’Église autorise la bénédiction des couples homosexuels hors liturgie

église catholique

Pour la première fois de son histoire, l’Eglise catholique a décidé d’autoriser la bénédiction des couples « en situation irrégulière et des couples de même sexe ». Cette forme de reconnaissance n’ouvre pas pour autant la porte au mariage religieux des couples homosexuels, auquel le Vatican reste opposé. Explications.

Dans un document publié par le Vatican, lundi 18 décembre, le pape François a approuvé un texte permettant la bénédiction des couples homosexuels et des couples « en situation irrégulière ».

Toutefois cette bénédiction ne pourra pas être accomplie en même temps que les rites civils d’union « ni même en relation avec eux » précise le texte qui rappelle que le sacrement du mariage reste exclusivement réservé aux couples hétérosexuels. Une première dans l’histoire de l’Eglise catholique qui ne fait cependant pas l’unanimité au sein des fidèles.

Une décision soumise et approuvée par le pape François

Lundi 18 décembre dans un document officiel, signé par le nouveau préfet du Dicastère Victor Manuel Fernandez, l’Eglise catholique a donné son feu vert aux bénédictions de couples homosexuels. Une déclaration « soumise au pape François, qui l’a approuvée » :

« Il est possible de bénir les couples en situation irrégulière et les couples de même sexe mais sous une forme qui ne doit pas être fixée rituellement par les autorités ecclésiales »

Ce document publié par le Vatican autorise donc la bénédiction des couples « en situation irrégulière » mais en dehors des rituels liturgiques (mariages, messes…). « Cette bénédiction ne fait pas partie d’un rite liturgique » insiste très nettement ce texte de la plus haute instance de décision théologique de l’Eglise catholique.

Une première contestée au sein de l’Eglise catholique

Pour le Vatican, cette bénédiction adressée aux couples dits « irréguliers » (non mariés, remariés, divorcés ou homosexuels) ne serait qu’un simple geste « qui constitue un moyen efficace pour accroître la confiance en Dieu des personnes qui le demandent, en évitant qu’elle devienne un acte liturgique sacrement ».

Depuis plusieurs années, ce sujet de la bénédiction des couples homosexuels fait l’objet de débats houleux au sein des Eglises en Europe et en Occident plus particulièrement. Cette bénédiction était notamment déjà pratiquée par certains prêtres, en Belgique et en Allemagne, sans l’aval du Vatican.

En juillet dernier, le pape avait ouvert la porte, dans une lettre adressée aux cardinaux, à l’autorisation des bénédictions des couples de même sexe ainsi que des divorcés. Bien que l’Eglise catholique continue à considérer l’homosexualité comme un « péché » en ouvrant la voie à leur bénédiction, elle vient de franchir une nouvelle étape.

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777