Edit Template
dimanche 19 mai 2024

Le Qatar annonce « réévaluer » son rôle de médiateur dans la guerre à Gaza

Bientôt la fin de la médiation du Qatar entre les organisations palestiniennes et Israël ? Doha a récemment réagi avec colère à une déclaration jugée offensante d’un représentant américain. Le pays a annoncé procéder à « une réévaluation globale » de son rôle de médiateur. Explications.

Le Qatar, qui joue un rôle majeur dans les efforts de médiation pour une trêve à Gaza, est en train de « réévaluer » sa médiation suite à une déclaration jugée offensante du représentant démocrate américain Steny Hoyer.

Le Premier ministre qatari, Mohammed ben Abdelrahmane Al-Thani, a déclaré lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue turc Hakan Fidan que son pays « était en train de procéder à une réévaluation globale » de leur rôle de médiateur entre l’organisation Palestinienne du Hamas et Israël.

Une déclaration américaine qui porte « atteinte » au Qatar

Le Qatar a vivement réagi à une déclaration du représentant démocrate américain Steny Hoyer, qualifiant ses remarques de « non constructives ». Le représentant américain avait exhorté le Qatar à faire pression sur le Hamas, menaçant de « répercussions » si le groupe palestinien entravait les progrès vers un cessez-le-feu temporaire et la libération des otages à Gaza.

Le cheikh Mohammed ben Abdelrahmane Al-Thani a déclaré que cette intervention portait « atteinte au rôle du Qatar ». Il a annoncé que le Qatar envisageait de prendre « au moment opportun une décision » quant à la poursuite ou non des médiations visant à obtenir une trêve à Gaza.

Netanyahou cherche à étendre la guerre

De son côté, le ministre turc des Affaires étrangères Hakan Fidan a accusé le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu de chercher à déclencher une guerre « pour rester au pouvoir » :

« Il est évident que Benyamin Netanyahou essaie d’entraîner la région dans la guerre pour rester au pouvoir »

Il a qualifié de « persistant » le risque d’expansion de la guerre à Gaza dans l’ensemble du Moyen-Orient. « Nous allons redoubler d’efforts pour mettre fin à cette guerre », a souligné Hakan Fidan au terme de son entretien avec le Premier ministre du Qatar.

Le ministre turc a notamment révélé s’être entretenu, ce mercredi, avec le leader du Hamas Ismaïl Haniyeh et les membres du bureau politique du mouvement afin de promouvoir un cessez-le-feu permanent. Ismaïl Haniyeh doit, par ailleurs, rencontrer le président turc Recep Tayyip Erdogan ce week-end en Turquie.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777