Edit Template
lundi 27 mai 2024

Le Maroc touché par un puissant séisme

Séisme au Maroc (Capture)

Un séisme a frappé le Maroc dans la nuit de vendredi à samedi. Avec une magnitude de 7, c’est le tremblement de terre le plus puissant enregistré dans le pays. La catastrophe a fait près de 2500 morts, selon le dernier bilan officiel du ministère de l’Intérieur. De nombreux pays ont proposé leur aide. Mizane info fait le point sur la situation.

Il s’agit d’un des plus puissants séismes ayant frappé, à ce jour, le Royaume du Maroc. Dans la nuit de vendredi à samedi, un tremblement de terre, dont l’épicentre a été situé dans la province d’Al Haouz, s’est produite à 23h11.

Le séisme, estimé à 7 sur l’échelle de Richter, a causé de nombreuses victimes ainsi que l’effondrement de plusieurs bâtiments notamment dans les provinces et communes d’Al-Haouz, Taroudant, Chichaoua, Ouarzazate et Marrakech.

Une chaine de solidarité nationale et internationale s’est mise en marche dès les premières heures de la catastrophe.

Un bilan qui s’alourdit

Selon le dernier bilan du ministère de l’intérieur marocain, publié dimanche, le séisme d’une magnitude 7 a fait près de 2 500 morts et 2 476 blessés. Un drame humain qui ne cesse de s’alourdir au fur et à mesure des recherches et de l’extraction des corps se trouvant sous les décombres.

Les secouristes poursuivent les recherches et plus de « 18 000 familles ont été affectées » par le tremblement de terre dans la seule province d’Al-Haouz, épicentre du séisme, située au sud de Marrakech. Plus de la moitié des morts ont été recensés dans cette région, selon la télévision publique.

Selon les autorités, les provinces et les communes de Marrakech, d’Al-Haouz, d’Ouarzazate, d’Azilal, de Chichaoua et de Taroudant sont les principales touchées. La secousse a été également ressentie à Rabat, Casablanca, Agadir et Essaouira, semant la panique parmi la population.

Un tri méticuleux de l’aide internationale

Au vu des dégâts provoqués par le puissant séisme, de nombreux pays ont proposé leur aide au Maroc. Le Royaume procède, toutefois, a un tri strict de l’aide internationale.

Plus de 48 heures après la tragédie, Rabat a annoncé n’avoir accepté, à ce stade, que l’aide de quatre États, à savoir, l’Espagne, la Grande-Bretagne, le Qatar et les Émirats arabes unis.

« Les équipes de sauvetage sont entrées ce jour (dimanche) en contact avec leurs homologues au Maroc en vue de coordonner leurs efforts. Une décision justifiée par une évaluation minutieuse des besoins sur le terrain. »

Le Maroc justifie cette stratégie par le fait « qu’une absence de coordination pourrait être contre-productive ». D’autres offres pourraient être acceptées à l’avenir « si les besoins devaient évoluer », précise cependant le ministère de l’intérieur dans un communiqué.

A lire également :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777