Edit Template
mardi 23 juillet 2024

Le Conseil des mosquées du Rhône appelle à « faire barrage au RN »

Après la Grande Mosquée de Paris et le CFCM, c’est au tour du Conseil des mosquées du Rhône (CMR) de publier un communiqué incitant les musulmans à aller voter contre le Rassemblement National. « L’heure est grave » insiste le recteur de la Grande Mosquée du Rhône, Kamel Kabtane. Zoom.

Alors que les élections législatives des 30 juin et 7 juillet approchent, le Conseil des mosquées du Rhône (CMR) a publié un communiqué jeudi dernier, appelant la communauté musulmane à « faire barrage au Rassemblement National aux prochaines élections ».

Le CMR rejoint ainsi le CFCM, et la Grande Mosquée de Paris, qui avaient déjà émis des communiqués similaires les semaines précédentes.

« L’heure est grave »

« Nous sommes à présent au pied du mur, face à la menace de l’arrivée au pouvoir du RN » déplore le Conseil des mosquées du Rhône dans son communiqué. Le CMR appelle ainsi la communauté musulmane à « faire barrage au RN »

L’instance souligne notamment que l’abstention revient à « donner une voix de plus à l’extrême droite islamophobe et raciste ». « L’heure est grave », s’alarme ainsi le recteur de la Grande Mosquée du Rhône, Kamel Kabtane dans une tribune :

« Quand on voit une partie de la droite traditionnelle, qui a construit la France pendant des années, rendre les armes et se placer sous les ordres du RN, on ne peut qu’être inquiet […]. Il n’y a pas que les musulmans qui sont inquiets. »

Recteur de la Grande Mosquée de Lyon, Kamel Kabtane

Les imams doivent « éveiller les consciences »

Le texte du Conseil des mosquées du Rhône (CMR) s’ajoute aux communiqués du Conseil français du culte musulman (CFCM) et de la Grande Mosquée de Paris (GMP), qui ont également appelé à se rendre aux urnes pour les élections législatives.

Dans son communiqué, publié le 14 juin, le CFCM avait indiqué entendre « l’inquiétude de nos concitoyens de confession musulmane face aux récents événements politiques majeurs ».

« Cette inquiétude doit inciter nos concitoyens de toutes confessions et convictions à accomplir leur devoir en allant voter lors des prochaines élections législatives anticipées du 30 juin et du 7 juillet 2024 »

La GMP avait notamment exhorté « les imams et les responsables religieux à utiliser leur tribune pour éveiller les consciences » soulignant que « leur inaction pourrait permettre aux forces de la division et de la haine de s’installer au cœur de notre République ».

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777