Edit Template
jeudi 25 avril 2024

L’arrivée de Geoffroy Lejeune provoque une crise au JDD

Malgré la grève de la rédaction du JDD qui dure depuis plus d’un mois, Arnaud Lagardère ne revient pas sur sa décision. L’arrivée du journaliste d’extrême droite Geoffroy Lejeune à la direction du journal a provoqué une grève reconductible.

Le Journal du Dimanche (JDD) fait face depuis le dimanche 25  juin à une grève inédite : aucune publication cinq dimanches consécutifs.

La cause de cette protestation est de nature idéologique. En effet, la nomination de Geoffroy Lejeune – ex-directeur de la rédaction de l’hebdomadaire d’extrême droite Valeurs actuelles – n’est pas acceptée par les journalistes du JDD.

Danièle Obono dessinée en esclave

Ses idées “sont à l’opposé des valeurs portées par le JDD depuis soixante-quinze ans”, affirme la Société des journalistes du journal. Soutien d’Eric Zemmour à l’élection présidentielle en 2022, il est effectivement accusé d’avoir laissé paraître des propos racistes concernant la députée Danièle Obono (LFI) dépeinte en esclave.

Toutefois, Arnaud Lagardère- gérant du groupe Lagardère auquel appartient le JDD– n’est pas de l’avis de ces journalistes. Selon lui, ce journaliste d’extrême droite a une “ belle vision sur la diffusion et le numérique” et  “doit permettre une nouvelle dynamique ».

C’est pourquoi, malgré cette grève qui aurait coûté selon Le Monde une perte de 2,5 millions d’euros pour le journal, l’ex-directeur de Valeurs actuelles doit succéder à Jérôme Béglé le 1er août.

Lagardère soutient Lejeune

La décision est ainsi définitivement prise. Des mesures ont été néanmoins envisagées par Arnaud Lagardère pour garantir “ des conditions de départ satisfaisantes pour les journalistes qui ne souhaitent pas travailler” sous sa direction.

Cette décision fait suite à l’ouverture d’un “guichet” et sera mise en place en automne. Cela correspond à la prise de contrôle du groupe Lagardère par le géant français des médias Vivendi. Le départ des journalistes sera alors accompagné d’indemnités.

Christophe Deloire a pour sa part félicité les journalistes du JJD dans un communiqué de Reporters sans frontières, dans lequel il estime que cette “durée record est à la mesure de l’atteinte aux valeurs du journalisme. Je salue la détermination et le courage des journalistes du JDD qui refusent de se faire manger tout crus”.

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777