Edit Template
mardi 18 juin 2024

L’appel à la prière désormais autorisé dans la ville de New York

Mosquée New York

Dans la ville de New York, l’ensemble des mosquées pourront tous les vendredis et durant le mois de Ramadan amplifier la diffusion de l’appel à la prière. Une initiative amorcée par le maire de la ville, Eric Adams, qui vise à « favoriser un esprit d’inclusion » pour la communauté musulmane. Zoom.

L’appel à la prière (adhan) musulmane retentira désormais tous les vendredis dans la ville de New York aux États-Unis.

L’administration new-yorkaise vient en effet d’entériner cette décision permettant à l’ensemble des mosquées de la ville de diffuser l’appel à la prière tous les vendredis mais également tous les jours du mois de Ramadan pour la prière du Maghreb.

Une avancée fondamentale pour la liberté religieuse et la prospérité

Les nouvelles directives permettront aux mosquées de diffuser l’appel à la prière entre 12h30 et 13h30 tous les vendredis, sans avoir à demander de permis particulier face aux restrictions sonores en vigueur dans les différents quartiers de la ville.

Elles permettront également la diffusion de l’azan – entre 3 et 5 minutes – pendant les prières du Maghreb chaque jour du mois sacré du ramadan, appelant à la rupture du jeûne au moment du coucher du soleil. Le maire de New York Eric Adams a déclaré en présence de plusieurs leaders de la communauté musulmane :

« Nous voulons que nos frères et sœurs de confession musulmane sachent qu’ils sont libres de vivre leur foi à New York, car désormais en vertu de la loi nous serons tous traités de la même manière. Notre administration est fière d’avoir enfin obtenu ce résultat »

Le commissaire de police, Edward Caban, a salué une avancée fondamentale « pour la liberté religieuse, la compréhension, la paix et la prospérité durables pour tous ». Les lieux de culte seront autorisés à diffuser jusqu’à 10 décibels au-delà du niveau sonore ambiant. Une décision similaire avait déjà autorisé la diffusion de l’appel à la prière dans la ville de Minneapolis, en mars 2022.

Le maire de New York Eric Adams.

La communauté musulmane new-yorkaise salue cette annonce

La communauté musulmane de la ville de New York a salué cette annonce qui confirme « leur droit de pratiquer leur culte comme tout le monde ». Somaia Ferozi, directrice de l’école islamique de New York, témoigne :

« Je vois mes élèves lutter pour conserver leur identité musulmane. Beaucoup ont peur d’en parler (…) Le fait d’entendre l’appel à la prière en public pendant nos jours sacrés leur confirmera qu’il s’agit de leur ville et qu’ils ont le droit de pratiquer leur culte comme tout le monde. »

Pour d’autres , cette initiative souligne l’importance de leur double culture et de leur identité musulmane. « C’est très important pour nos enfants. Beaucoup d’entre nous, les anciens, ont grandi en entendant l’azan chez eux. Il nous a manqué », a déclaré Mohammad Bahe, chargé de liaison avec la communauté musulmane au cabinet du maire.

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777