Edit Template
samedi 18 mai 2024

Le nombre d’arabophones augmente aux Etats Unis

Langue arabe aux Etats-Unis

Au cours des dernières décennies, le nombre d’arabophone est passé, aux Etats-Unis, de 215 000 en 1980 à 1,4 million il y a deux ans. Une augmentation exponentielle qui fait de la langue arabe la septième langue étrangère la plus utilisée dans les foyers américains. Résumé des résultats d’une analyse effectuée sur le sujet par le Pew Research Center.

L’arabe est devenu une langue couramment parlée aux États-Unis. Le nombre d’arabophones a considérablement augmenté depuis les années 80. 

Ils représentent, évidemment, plusieurs nationalités et ne forment pas un bloc ethnique monolithique. Ils comprennent à la fois des personnes issus de l’immigration récente et d’autres nées sur le sol américain. Le chercheur Mohamad Moslimani évoque quelque faits marquants sur le sujet dans une analyse du Pew Research Center.

Une augmentation de 581% entre 1980 et 2021

Ce n’est pas une blague. Le nombre de personnes, aux États-Unis, parlant l’arabe, au sein de leurs foyers, a augmenté de 581 % entre 1980 et 2021. Dans le même temps, le nombre de personnes parlant d’autres langues autrefois plus communes, dans leurs maisons, comme l’allemand ou l’italien a respectivement diminué de 36 % et 68 %.

La croissance du nombre d’arabophone a, notamment, nettement dépassé celle des locuteurs des autres langues du Moyen-Orient, comme le persan/farsi, l’hébreu et le turc.

On apprend aussi que tandis que les personnes, issus de l’immigration récente, représentent environ deux tiers (68%) de ceux qui parlent arabe à la maison aux États-Unis, globalement, les américains, originaire d’un pays arabophone, ne sont que 32% à parler arabe dans leurs foyers.

A l’inverse, les jeunes arabophones (de 5 à 17 ans), nés sur le sol américain, sont 67% à utiliser la langue arabe à la maison, soit environ deux tiers.

Bureau du Pew Research Center Foundation à Washington

Les arabophones vivent majoritairement dans cinq Etats américains

Autre chiffre intéressant, 53% de l’ensemble des arabophones aux États-Unis vivent dans cinq États. La Californie (17 %), le Michigan (14 %), le Texas (8 %), New York (7 %) et le New Jersey (6 %).

La ville de Detroit compte le plus grand nombre d’arabophones aux États-Unis. Environ 190 000 arabophones vivent dans la région métropolitaine de Detroit dans l’état du Michigan. Ils représentent environ 13% de tous les arabophones aux États-Unis et 91% de ceux vivant dans le Michigan.

Les régions de New York et du New Jersey (155 000) et de Los Angeles (85 000) suivent derrière. Dans l’ensemble, environ la moitié de la population arabophone des États-Unis vit principalement dans dix régions métropolitaines.

La maîtrise de l’anglais augmente également

Environ deux tiers des arabophones (66 %) maîtrisent l’anglais, contre 54 % en 1980. La maîtrise de l’anglais a, par contre, moins augmenté chez les personne parlant plusieurs langues (dont l’anglais) à la maison, passant de 56 % en 1980 à 62 %. % en 2021.

De 1980 à 2021, la part des arabophones immigrés maîtrisant l’anglais est passée de 47 % à 57 %, tandis que celle des arabophones nés aux États-Unis est passée de 77 % à 87 %.

A lire également :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777