Edit Template
lundi 24 juin 2024

La Réunion : des ateliers à disposition pour lutter contre l’illettrisme

Analphabétisme Mizane.info

C’est un phénomène qui touche 23% de la population sur l’île de La Réunion. A Saint-Denis, des associations viennent en aide aux personnes en situation d’illettrisme et d’analphabétisme avec des ateliers d’apprentissage. Une action sociale soutenue par la mairie de la commune. Zoom.

Dans le Bas de la Rivière Saint-Denis, un pôle d’intégration et d’action sociale organise des ateliers pour l’apprentissage des rudiments de la langue française et de l’informatique pour les personnes en situation d’illettrisme.

Sur l’île, l’illettrisme touche 120 000 personnes sans parler de l’illectronisme, un phénomène similaire à l’illettrisme mais pour tout ce qui touche à l’informatique. Un problème majeur dans un monde de plus en plus numérisé.

Des ateliers indispensables à l’intégration dans la société

Aux ateliers, organisés par la commune de Saint-Denis, des adultes peuvent apprendre à lire et à écrire. Plusieurs fois par semaines, sur 9 ou 18 mois, des hommes et femmes, souvent originaires des îles et pays avoisinants, bénéficient d’une remise à niveau afin de maitriser à minima la langue de Molière.

Soulmat Said-Hamed, intervenante en langue française, précise que la majorité des « élèves » sont en situation d’illettrisme ou d’analphabétisme, « certains n’ont jamais été scolarisés”. Pour les plus démunis, ces ateliers sont indispensables à leur intégration dans la société.

Ça m’a appris beaucoup de choses, j’arrive à bien parler en français, à écrire. Je remercie beaucoup le pôle intégration de m’avoir donné cette chance d’apprendre.”

Consciente de l’enjeu, la mairie donne les moyens et les outils aux associations pour lutter contre l’illettrisme mais aussi l’illectronisme.

Quartier du Bas de la Rivière à Saint-Denis

L’illectronisme, un nouveau problème majeur

Le phénomène de l’illettrisme à La Réunion engendre nécessairement l’illectronisme, un concept similaire lié essentiellement au domaine informatique. Un casse tête pour un grand nombre de personnes dans un monde quasi entièrement numérisé

On s’est aperçus qu’il n’y a pas seulement un illettrisme mais il y a plusieurs types d’illettrisme. Il faut adapter la pédagogie à tous les publics qui viennent à notre rencontre

En 2017, selon une étude de l’INSEE, un Réunionnais sur 4 ne s’était jamais connecté à Internet. Une fracture qui s’accentue au-delà de 60 ans, avec 64 % des seniors totalement en marge du numérique.

Regard sur le taux d’alphabétisation dans le monde

Selon les données compilées par Our World in Data, le taux d’alphabétisation de la population mondiale, c’est-à-dire la part des individus de plus de 15 ans capables de lire et écrire atteint 87 %, soit près de neuf personnes sur dix à l’échelle mondiale.

Cependant, même si le seuil des 99 % d’alphabétisation de la population a été atteint dans la plupart des pays développés, de fortes inégalités régionales subsistent.

Certains pays d’Afrique et d’Asie occidentale affichent toujours un retard important en la matière. Au Tchad et au Pakistan par exemple, l’analphabétisme atteint plus de la moitié de la population en 2021. Les femmes restent les premières affectées dans ces régions.

Au Tchad, la proportion d’hommes sachant lire et écrire est de plus de 30 % alors que celle de femmes n’est que d’environ 18 %.

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777