Edit Template
mercredi 28 février 2024

La reconnaissance d’Israël pour acquérir la nationalité d’un Land en Allemagne

Allemagne Israël

Désormais, en Allemagne, toute personne qui demandera sa naturalisation dans le Land de Saxe-Anhalt (situé à l’est du pays) devra affirmer la reconnaissance de l’État d’Israël. Au niveau fédéral, un projet de réforme similaire serait à l’étude. Focus.

Les autorités de l’État allemand de Saxe-Anhalt ont décidé de ne délivrer la nationalité allemande qu’aux personnes reconnaissant par écrit l’existence de l’État d’Israël. Le ministère de l’Intérieur de cette région, à l’est de l’Allemagne, a fait part de cette décision dans un décret envoyé fin novembre aux municipalités locales.

Une déclaration écrite de la reconnaissance de l’État d’Israël

Toute personne souhaitant introduire une demande de naturalisation dans l’État allemand de Saxe-Anhalt devra donc témoigner de son soutien au droit d’Israël à exister. Ce critère s’ajoute aux habituels documents d’identité ou des preuves d’intégration et de revenus.

Le décret instaurant cette mesure, publié par le ministère de l’Intérieur de ce Land, est fonctionnel depuis le 5 décembre, soit deux mois après le début des bombardements de l’armée israélienne sur Gaza. Les candidats à la naturalisation doivent ainsi confirmer par écrit qu’ils reconnaissent ce droit à Israël et qu’ils « condamnent toute initiative qui irait à l’encontre de l’existence d’Israël ».

Le décret indique que le droit de l’État d’Israël à exister est la raison d’être ou la raison d’État de l’Allemagne, comme l’explique le radiodiffuseur local Mitteldeutscher Rundfunk (MDR) sur son site Internet :

« Celui-ci indique que le droit d’Israël à exister constitue une raison d’État pour l’Allemagne. Par conséquent, les candidates et candidats à la naturalisation doivent reconnaître par écrit que le pays a le droit d’exister, et condamner toute atteinte à ce principe. »

Un projet similaire à l’étude sur le plan national

Dans un pays marqué par le nazisme et la Shoah, la proposition de lier reconnaissance d’Israël et naturalisation est mise en avant par l’ensemble des personnalités politiques du pays. « Cela fait plusieurs semaines que [les politiques] réfléchissent à obliger les personnes souhaitant obtenir la nationalité allemande à reconnaître le droit d’Israël à exister », rappelle le média Deutschlandfunk.

Friedrich Merz, chef de l’opposition chrétienne-démocrate s’est d’ailleurs prononcé en faveur d’une mesure similaire sur le plan national en argumentant notamment sur le fait que des slogans antisémites avaient été entendus lors de manifestations propalestiniennes et que la sécurité d’Israël est la raison d’État de l’Allemagne

Des personnalités sociales-démocrates, comme Manuela Schwesig, indique qu’un projet de réforme du droit de la nationalité permettraient d’indiquer « les positions ou les comportements antisémites » qui exclurait d’office toute possibilité de naturalisation.

A lire également :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777