Edit Template
vendredi 01 mars 2024

Irlande : Nuit d’émeutes à Dublin après une agression au couteau

Emeutes Irlande Dublin

Hier soir, à Dublin, une attaque au couteau qui a fait cinq blessés, dont plusieurs enfants, a donné lieu à des émeutes nocturnes dans la capitale irlandaise. Des groupes de personnes, affiliés à l’extrême droite selon la police irlandaise, ont semé le chaos dans le centre-ville incendiant des véhicules et pillant des magasins. « Ces émeutes font honte à l’Irlande » a lancé ce vendredi le Premier ministre irlandais. Zoom.

Ce jeudi, en début d’après-midi, un homme a soudainement agressé au couteau plusieurs personnes dans le quartier populaire de Parnell Square East à Dublin en Irlande. Cinq personnes ont été blessées dans l’attaque et transportées à l’hôpital : un homme, une femme et trois enfants.

Cette attaque a été suivie par de violentes émeutes dans Dublin. Des « rumeurs » répandues « à des fins malveillantes » ont galvanisés des groupes « mus par une idéologie d’extrême droite », selon le commissaire Drew Harris, qui ont ainsi semé le chaos dans la capitale et s’en sont à pris à des véhicules de police.

Une explosion de violence à Dublin

Selon les premiers éléments de l’enquête, un homme d’une cinquantaine d’années a agressé au couteau plusieurs personnes ce jeudi à proximité d’une école dans le quartier de Parnell Square East à Dublin. Cinq personnes – dont trois enfants – ont été blessés et transportées à l’hôpital.

Le suspect a rapidement été arrêté. « Il semble s’agir d’une attaque isolée dont nous devons déterminer les raisons » a indiqué le Premier ministre irlandais Leo Varadkar. La police a écarté tout motif terroriste mais ce drame a entraîné dans la soirée de violents heurts populaires. Le commissaire Drew Harris précise dans un point presse :

« Ce que nous avons vu hier soir était une extraordinaire explosion de violence (…) avec des scènes que nous n’avions pas vues depuis des décennies »

Plusieurs véhicules ont été incendiés et des magasins pillés. Galvanisés par des rumeurs sur l’origine du suspect, des groupes – proche des milieux d’extrême droite – ont saccagé la capitale irlandaise.

Irish Lives Matter

D’après le commissaire Drew Harris, les émeutes seraient le fait d’une « faction de hooligans dingues mus par une idéologie d’extrême droite ». Des pancartes « Irish Lives Matter » les vies irlandaises comptent ») et des drapeaux irlandais ont été brandis lors de ces incidents qui ont éclatés dans un quartier où vit une importante population immigrée.

« Nous ne tolérerons pas qu’un petit nombre utilise des faits épouvantables pour semer la division » a notamment déclaré le ministre de la Justice Helen McEntee, Les émeutiers font « honte à l’Irlande », a lancé, ce vendredi matin, le Premier ministre irlandais.

Le célèbre combattant irlandais de MMA Connor McGregor s’est fendu de plusieurs tweet, durant la soirée, critiquant le discours des forces de police : « Changez ou faites place. L’Irlande pour la victoire. Que Dieu bénisse ceux qui ont été attaqués aujourd’hui, nous prions. »

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777