Edit Template
jeudi 13 juin 2024

Incendies spectaculaires dans le nord d’Israël après des tirs du Hezbollah

Depuis lundi, des pompiers et soldats israéliens tentent de maîtriser une série d’incendies générés par des tirs de roquettes du Hezbollah, à partir du sud du Liban. Des feux de forêts importants qui ont nécessité l’évacuation de plusieurs colonies. Focus

Les colonies israéliennes du nord brûlaient encore, ce mardi, suite aux tirs des missiles et des drones du Hezbollah. Depuis lundi, les autorités israéliennes luttent contre d’intenses feux de forêt déclenchés par des tirs près de la frontière libanaise, nécessitant l’évacuation partielle de plusieurs colonies.

La police israélienne a indiqué « Les unités de lutte contre les incendies, assistées par diverses entités, travaillent à éteindre les incendies »

Les pompiers israéliens débordés par la situation

Selon plusieurs médias sur place, 5 sites israéliens dans le nord du pays ont pris feu après des tirs de missiles depuis le Liban. Des incendies ont éclaté dans la colonie de Chlomi et la région de Bset en Galilée occidentale suite à des roquettes de l’organisation militaire libanaise du Hezbollah.

Les plateformes d’information israéliennes rapportent que plusieurs incendies ravagent différentes zones depuis lundi soir, notamment près des colonies d’Amiad et de Kahal. L’armée israélienne a déployé des renforts pour aider les pompiers, débordés par l’ampleur des incendies.

« Les unités de lutte contre les incendies, assistées par diverses entités, travaillent à éteindre les incendies », a indiqué la police israélienne dans un communiqué, précisant qu’une partie de la colonie de Kiryat Shmona avaient été « évacuées » :

« Six soldats réservistes ont été légèrement blessés par l’inhalation de fumée et transférés à l’hôpital pour recevoir des soins médicaux »

Des tirs de représailles du mouvement libanais

Face à la catastrophe, le bureau du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a indiqué suivre de près l’évolution de la situation près de la frontière libanaise. En représailles, l’armée israélienne a effectué des frappes aériennes aux phosphores blancs dans le sud du Liban.

Le chef de l’opposition israélienne Yair Lapid a fait état, sur son compte X, « d’un gouvernement de chaos total, sans aucune stratégie » :

« Le gouvernement n’a aucun plan pour le lendemain à Gaza, aucun plan pour renvoyer la population vers le nord, aucune gestion et aucune stratégie »

Les tirs de missiles du mouvement libanais semblent être une riposte suite à la mort de trois de leurs combattants tués par Israël vendredi dernier et l’hospitalisation de 16 enfants âgés de 4 à 14 ans en raison des blessures subies lors d’une frappe israélienne au Liban.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777