Edit Template
mercredi 24 avril 2024

Liban : des bombardements israéliens font 16 morts en une seule journée

Enième carnage de l’armée israélienne, cette fois-ci, dans le sud du Liban où 16 personnes ont été tuées en moins de 24 heures. Il s’agit de l’escalade militaire israélienne la plus violente contre le Liban, selon des médias locaux. « Le territoire libanais se transforme en une zone de guerre » a menacé un porte-parole de l’armée israélienne. Zoom.

Dans la nuit de mardi à mercredi, l’armée israélienne a bombardé le centre de « l’Association médicale islamique » dans le village de Hebbariyé, au Liban-Sud, tuant sept secouristes et en blessant plusieurs autres.

Le lendemain, neuf personnes supplémentaires ont été tuées dans des frappes israéliennes sur le Liban-Sud, dont plusieurs civils dans un café où les habitants se rassemblaient pour l’iftar, le repas de rupture du jeûne du ramadan. Le bilan total de ces attaques s’élève à 16 morts en une seule journée.

Israël cible un café fréquenté par des civils

Les affrontements entre Israël et le Hezbollah ont atteint un niveau particulièrement violent. Outre la frappe qui a tué sept secouristes affiliés à la Jamaa Islamiyaa dans le village de Hebbariyé dans la nuit de mardi à mercredi, Israël a mené deux autres opérations majeures dans la soirée.

La première a visé le village libanais frontalier de Tayr Harfa, détruisant complètement une maison et causant la mort de deux secouristes et trois combattants du Hezbollah3

Peu de temps après, des avions de chasse israéliens ont attaqué un petit café à Naqoura, fréquenté par des habitants après l’iftar pendant le ramadan. Le café a été directement touché, causant la mort d’au moins quatre civils et blessant plusieurs autres. Les habitants se sont précipités vers l’hôpital où les victimes ont été transportées pour faire des dons de sang.

Le soutien du Hezbollah à la population de Gaza

Depuis le 8 octobre dernier, la frontière israélo-libanaise est le théâtre de tensions, de bombardements et d’échanges de tirs entre l’armée israélienne d’une part, et le Hezbollah et les factions palestiniennes de l’autre, avec des pertes des deux côtés.

Après le déclenchement des bombardements israéliens sur Gaza, l’organisation militaire libanaise a promis de soutenir la population palestinienne en lançant régulièrement des opérations militaires contre des positions israéliennes.

Les autorités de Tel-Aviv déclarent qu’une vingtaine de colons et soldats israéliens ont été tués dans des attaques du Hezbollah.

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777