Edit Template
lundi 24 juin 2024

Gaza : premières incursions terrestres de l’armée israélienne

Gaza Bombardement

L’armée israélienne a engagé, vendredi soir, une offensive terrestre sur Gaza ajouté à des bombardements intensifs « les plus violents depuis le début de la guerre ». Le Hamas s’est déclaré  « prêt à faire face » alors que la communauté internationale multiplie les appels à une trêve humanitaire. Focus.

Ce vendredi 27 octobre, au soir, les forces israéliennes sont entrées dans la bande de Gaza. En même temps, des frappes aériennes, les plus massives depuis le début du conflit, se sont abattues sur l’enclave palestinienne de 2 millions d’habitants.

« Nous faisons face à des incursions israéliennes au sol à Beit Hanoun (nord) et al Boureij (centre). De violents combats sont en cours », a indiqué de son côté la branche militaire du Hamas, dans un communiqué. Les communications et Internet ont été complétement coupés.

Le patron de l’Agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA), Philippe Lazzarini, affirme que « beaucoup plus de gens vont bientôt mourir » en raison du siège imposé par Israël à Gaza depuis le 9 octobre.

Des bombardements sans précédent

Alors que les chars israéliens tentent de progresser dans la partie la plus au nord de Gaza, entre la mer et Beit Hanoun, les bombardements « par air, mer et terre » continuent de pleuvoir sur l’enclave palestinienne.

Il s’agit des bombardements « les plus violents depuis le début de la guerre » selon les organisations palestiniennes sur place. Hier, dimanche, l’armée israélienne était toujours engagée dans plusieurs combats au sol. Cette nouvelle étape dans le conflit laisse présager une avalanche de « souffrance humaine à Gaza » alerte le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres :

« Sans un changement fondamental, la population de Gaza va subir une avalanche sans précédent de souffrance humaine »

Le bilan des personnes tuées depuis le début des bombardements, selon le ministère de la santé dans le territoire palestinien, s’élève désormais à 8306 morts dont 3457 enfants et 3136 femmes.

« L’ordre civil est en train de s’effondrer »

Depuis le 21 octobre, 74 camions d’aide humanitaire sont arrivés depuis l’Égypte dans la bande de Gaza, selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU. « Ces quelques camions ne sont rien d’autre que des miettes qui ne feront aucune différence pour la population » souligne Philippe Lazzarini.

Cette offensive terrestre sur Gaza inquiète la communauté internationale qui multiplie les appels, vers Israël, afin d’épargner les civils et de s’accorder sur une « trêve humanitaire ». Le Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, déclarait vendredi :

« Les images que nous voyons d’une population qui souffre à Gaza, et surtout des enfants (…) ça me semble absolument inacceptable »

Exemple de la dégradation humanitaire, sur place, des stocks de farine étaient pillés ce samedi dans des entrepôts des Nations unies. « C’est le signe inquiétant que l’ordre civil est en train de s’effondrer après trois semaines de guerre et de siège de Gaza. Les gens sont effrayés, frustrés et désespérés », a averti Thomas White, responsable de l’UNRWA.

L’hôpital Al-Qods alertait, ce dimanche, avoir reçu des menaces de bombardement venant de l’armée israélienne : « Nous avons reçu des menaces pour évacuer immédiatement l’hôpital car il allait être bombardé ».

Benyamin Nétanyahou cite un passage de la Bible

Au lendemain des premières opérations terrestres sur Gaza, le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, déclarait ses motivations en annonçant une « seconde étape de la guerre dont les buts sont clairs : détruire les capacités militaires et les structures du Hamas, et ramener les otages à la maison. »

« La guerre dans la bande de Gaza sera difficile et longue » a-t-il ensuite martelé, ajoutant qu’il s’agit ici de « la deuxième guerre d’indépendance d’Israël ». Benyamin Nétanyahou a poursuivi son allocution en citant un passage énigmatique de la Bible :

« Souviens-toi de ce qu’Amalek t’a fait, est-il écrit dans la Bible, nous nous en souvenons et nous luttons »

Ce passage biblique fait référence au livre de Samuel au chapitre 15:3 où il est notamment mentionné : « Détruisez complètement tout ce qu’ils ont, et ne les épargnez pas ; mais tuez les hommes et les femmes, les enfants et les nourrissons, les bœufs et les moutons, les chameaux et les ânes. »

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777