Edit Template
vendredi 24 mai 2024

Gaza : 250 ONG appellent à stopper les transferts d’armes vers Israël

Plus de 250 organisations humanitaires et de défense des droits de l’homme se sont joint à une lettre ouverte appelant « tous les États à cesser le transfert des armes » vers Israël. Elles estiment que ces armes sont utilisées « pour commettre des violations du droit humanitaire international ». Focus

Plus de 250 organisations humanitaires et de défense des droits de l’homme ont signé, ce lundi, une lettre ouverte appelant à mettre fin immédiatement à tout transfert d’armes vers Israël.

Cette lettre ouverte a été lancée en janvier 2024 par 16 organisations et compte désormais plus de 250 signatures comme celles d’Amnesty International, Save the children, Oxfam, Médecins du Monde, Caritas international et un certain nombres d’ONG confessionnelles.

Cessez d’alimenter la guerre

Dans cette lettre, Les ONG dénoncent les attaques israéliennes contre les civils qui « rendent Gaza inhabitable ». Elles appellent « tous les États membres de l’ONU » à cesser d’alimenter la guerre en fournissant du matériel « susceptibles d’être utilisés pour commettre des violations du droit international humanitaire et des droits de l’homme » :

« Le bombardement et le siège par Israël privent la population civile des éléments essentiels à sa survie et rendent Gaza inhabitable, écrivent les organisations, décrivant une crise humanitaire d’une gravité et d’une échelle sans précédent »

Le gouvernement canadien a récemment annoncé qu’il arrêtait d’envoyer du matériel militaire à Israël, suivant ainsi les exemples des Pays-Bas et de l’Espagne.

L’ONU doit « assumer sa responsabilité »

La semaine dernière, 115 députés français de gauche ont appelé Emmanuel Macron à suivre l’exemple des pays qui ont cessé de fournir du matériel militaire à Israël. Les ONG ont également exhorté, dans leur appel, le Conseil de sécurité des Nations unies à prendre « des mesures pour arrêter les transferts d’armes au gouvernement d’Israël » :

« Le Conseil de sécurité des Nations unies doit assumer sa responsabilité de maintenir la paix mondiale et la sécurité en adoptant des mesures pour arrêter le transfert d’armes au gouvernement d’Israël et aux groupes armées palestiniens »

Dans une résolution récente, le Conseil des droits de l’homme de l’ONU avait exigé l’arrêt de toute vente d’armes à Israël en évoquant les craintes d’un « génocide contre les Palestiniens ».

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777