Catégories
Articles récents
19/01/2021
AccueilActualitesExclusion de Trump : le patron de Twitter reconnaît son « échec »

Exclusion de Trump : le patron de Twitter reconnaît son « échec »

Le bannissement de Trump de Twitter à la suite des événements qui se sont déroulés au Capitole, pris d’assaut par ses soutiens, a été dénoncé comme une marque inquiétante du pouvoir des réseaux sociaux. Jack Dorsey, PDG de Twitter, l’a lui-même reconnu dans une série de tweets.

Il s’agit d’un “échec de notre part à promouvoir une conversation saine”.

Les mots sont ceux de Jack Dorsey, le patron de Twitter.

Ils font suite à l’exclusion de Donald Trump du réseau social après les violences qui se sont déroulées au Capitole, attaqué par des militants pro-Trump après la victoire de Joe Biden.

Une décision d’exclusion qui “nous divise » a reconnu Dorsey, et qui « limitent les possibilités d’expliquer, de se racheter, d’apprendre », a-t-il twitté.

“Je ne ressens aucune fierté à l’idée d’avoir dû bannir @realDonaldTrump (…)  Cela établit un précédent qui me semble dangereux : le pouvoir qu’un individu ou une entreprise a sur une partie de la conversation publique mondiale ».

Les propos pourraient surprendre étant donné qu’il mette en cause la plateforme sociale qui a pourtant supprimé 70000 comptes proches de Trump et en lien avec la mouvance QAnon.

Le compte de Trump était suivi par 88 millions d’abonnés.

L’actuel président des Etats-Unis qui termine les derniers jours de son mandat a été aussi exclu de Facebook, Snapchat, Twitch et, depuis deux jours, de YouTube pour une durée d’une semaine.

De nombreux usagers, y compris des anti-Trump, ont alerté sur les dangers et le pouvoir disproportionné des réseaux sociaux, eux-mêmes soumis à aucun contre-pouvoir, relançant le débat sur la liberté d’expression.

A lire aussi :