Edit Template
dimanche 19 mai 2024

Ecosse : le premier ministre, Humza Yousaf, annonce sa démission

Menacé par un vote de défiance quelques jours après avoir mis fin à la coalition gouvernementale entre son parti, le SNP (Scottish National Party) et les écologistes, le Premier ministre écossais, Humza Yousaf, a finalement annoncé sa démission ce lundi 29 avril. Explications.

Le premier ministre indépendantiste écossais, Humza Yousaf, a annoncé sa démission lors d’une conférence de presse à Edimbourg ce lundi. Ce départ fait suite à sa décision de mettre fin à la coalition entre son parti, le Scottish National Party (SNP) et les écologistes.

Après cette rupture, les partis d’opposition ont déposé deux motions de défiance contre Humza Yousaf, qui devait être soumis à un vote cette semaine au Parlement. Une motion soutenue notamment par les écologistes qui a fini par contraindre le premier ministre, placé en minorité, à présenter sa démission.

Une coalition fissurée par une promesse intenable

Le Parlement écossais a maintenant vingt-huit jours pour trouver un nouveau premier ministre après le retrait de Humza Yousaf. Celui-ci a déclaré, hier, que « dépasser les divisions politiques actuelles ne peut être fait que par quelqu’un d’autre à la barre », entérinant ainsi sa démission.

Humza Yousaf a ajouté qu’il n’était « pas prêt à renoncer à ses principes dans le seul but de s’accrocher au pouvoir » bien que l’obtention d’un vote de confiance pour un accord restait « absolument possible ».

Cette décision intervient après la fin de la coalition entre le Scottish National Party (SNP) et les Verts après que le gouvernement a admis qu’il serait incapable de baisser de 75 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030. Patrick Harvie, co-dirigeant des Verts écossais, a déclaré que les Verts ne pouvaient plus faire confiance au premier ministre :

« Les Verts écossais ne pouvaient plus faire confiance à Humza Yousaf après qu’il avait choisi de mettre fin unilatéralement à l’accord de Bute House [concernant la baisse des émissions de gaz à effet de serre]. Les Verts travailleront avec tout premier ministre qui peut obtenir notre confiance »

L’ancien premier ministre avait aussi démissionné

Le SNP domine le Parlement local d’Edimbourg depuis 2007 mais gouvernait depuis 2021 grâce à cette coalition avec les écologistes. Le chef du parti travailliste écossais, Anas Sarwar, a déploré les « dix-sept années d’échec du SNP » tout en saluant « le service public rendu » par Humza Yousaf.

Pour le secrétaire d’Etat pour l’Ecosse, Alister Jack, « le premier ministre a bien fait de démissionner ». Il ajoute que « depuis le début, le gouvernement de Humza Yousaf est passé d’une crise à l’autre et il n’a pas su gagner la confiance du parlement écossais ».

Humza Yousaf était à la tête du gouvernement écossais depuis mars 2023 après avoir succédé à Nicola Sturgeon, qui avait également démissionné sur fond d’enquête pour détournement de fonds pour inculpant l’ancien directeur général du SNP.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777