Edit Template
jeudi 13 juin 2024

Des représentants religieux se mobilisent contre TotalEnergies

Organisé par l’ONG GreenFaith, des représentants religieux et croyants sont se mobilisés devant le siège de TotalEnergies, vendredi dernier, pour demander l’arrêt du projet d’oléoduc EACOP qui traverse l’Ouganda et la Tanzanie. Zoom.

Pour dénoncer le projet d’oléoduc EACOP, mené par la multinationale française TotalEnergies, une vingtaine de représentants religieux et de croyants ont manifesté devant l’entrée de l’assemblée générale de TotalEnergies, vendredi 24 mai, sur l’esplanade de la Défense à Paris.

L’EACOP, « East African Crude Oil Pipeline Project » (projet d’oléoduc de pétrole brut est-africain), est un chantier titanesque visant à construire l’oléoduc chauffé le plus long du monde : plus de 1400 kilomètres à travers l’Ouganda et la Tanzanie.

L’épilogue d’une semaine de jeûne interreligieux

Organisé par l’ONG interreligieuse GreenFaith, une vingtaine de croyants et de personnalités religieuses ont jeûné et interpellé les actionnaires de TotalEnergies, vendredi dernier, pour réclamer l’abandon immédiat de l’oléoduc EACOP, porté par la multinationale française.

L’imam Kadjoura Baradji, la pasteure Caroline Ingrand-Hoffet, l’évêque Marc Stenger, l’enseignant bouddhiste Michel Genko-Dubois et Noa, une militante de confession juive, étaient présents. Les symboles religieux des quatre religions ont été brandis et une banderole géante, avec pour slogan : « 379 Jeûneur-euses disent à Total : STOP EACOP » a été déployé.

L’action marquait l’épilogue d’une semaine de jeûne, qui a rassemblé symboliquement 379 croyants en France, représentant les 379 millions de tonnes équivalent CO2 qu’émettraient ces projets pétroliers. « L’impact sur les droits humains est tellement énorme qu’il est très difficile de trouver des arguments pour ce projet » souligne Romane Audéoud, coordinatrice de la campagne #StopEACOP à Londres.

Un jeûne symbolique et protestataire

En plus des conséquences sur la biodiversité, des dizaines de milliers d’habitants sont en train d’être déplacés pour le projet EACOP, selon des rapports d’ONG. Durant de la manifestation, des personnalités religieuses ont ainsi exprimé le symbolisme de leurs actions. Parmi eux, l’imam Kadjoura Baradji :

« En islam, le jeûne symbolise la maîtrise de soi, la remise en question, le partage, l’empathie, lutter contre l’égoïsme. Je jeûne pour témoigner de mon soutien à mes frères et sœurs au Ouganda et Tanzanie »

Marc Stenger, évêque catholique, a parlé du jeûne comme « un chemin de conversion pour dire non au débordement de la consommation et à la recherche invétérée du profit ». La pasteure Caroline Ingrand-Hoffet a ajouté qu’elle jeûnait « en signe de soutien aux opposants à EACOP, qui sont durement et arbitrairement réprimés ».

Après leurs prises de parole, les participants ont distribué des tracts aux actionnaires de TotalEnergies se rendant à l’assemblée générale, suscitant des réactions variées : « Certains ont été méprisants et pénibles, mais d’autres ont accepté de discuter » a commenté la pasteure.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777