Catégories
Articles récents
30/09/2022
AccueilActualitesDaniel Milan : La peur de l’islam et des musulmans ?

Daniel Milan : La peur de l’islam et des musulmans ?

Dans sa dernière chronique sur Mizane.info, Daniel Milan dresse un portrait de la France politicienne du moment et de son entreprise de diversion politique dont l’islam est un cas d’école.

Il faut bien comprendre que les trois derniers gouvernements successifs en particulier et la plupart des partis politiques et des médias français, sont uniquement au service de 4 ou 5 castes idéologiques, corporatistes et financières. Elles sont le vrai pouvoir et s’estiment propriétaires de la France et des Français. Tout tourne autour d’elles, via leurs personnels politiques choisis pour leur servilité. Leur mode de gouvernement repose sur la surveillance, le flicage, l’encadrement social et politique, la répression, la traque de tout espace de liberté. Leur pouvoir repose sur la manipulation des esprits, la peur et la désignation d’ennemis de la République imaginaires pour mettre la plus grande partie de la population sous sa coupe (musulmans, islam, étrangers, etc).

Elles savent qu’elles n’ont rien à craindre des esprits formatés, des masses motivées par le pouvoir d’achat et le pouvoir de consommer. Tous ceux qui sortent du rang ou qui pourraient potentiellement sortir du rang , par leurs opinions, leurs modes de vie, sont considérés comme des  » déviants » suspects potentiels.

On criminalisera  » l’islamisme » (opinion) et les « islamistes » sous prétextes que certains ont commis des actes criminels, alors que chaque individu est responsable de ses actes et que nul ne peut être tenu pour responsable de ce qu’il n’a pas fait. On qualifiera pour ce faire des musulmans lambda d’islamistes ( un qualificatif fourre-tout qui ne veut rien dire de précis, car est islamiste tout musulman pratiquant l’islam, sa religion.

La source de tous les maux

Au gré des situations et des occasions, après  l’avoir déconstruit en lui niant tous droits et toute humanité, on le reconstruira sous les pires traits possibles et on dira  de lui qu’il est « ‘antisémite »,  » ‘homophobe », « sexiste ». On l’accusera de violer les « valeurs de la République » et on le qualifiera  » « d’ennemi « …

On votera toutes les lois inégalitaires et d’exception possibles et imaginables, contre les musulmans pour les empêcher de s’exprimer et de pratiquer leur religion. On imputera à des imams des mots qu’ils n’ont jamais prononcé,  des opinions et des intentions qu’ils n’ont jamais eu , On ressortira des mots tirés de leur contexte,  prononcés, il y a 20 ans. Tout cela, parce qu’ils ont dans leurs prêches, appelé les musulmans à prendre toute leur part dans la vie publique.

Faute de preuves, on dira qu’il pratique la  » taqia »…

On suggère sur les plateaux de télévision – toutes les lois liberticides commencent ainsi- de fermer toutes les mosquées qui ont soutenu tel imam, la création de lois d’exception pour expulser tout imam qui ne serait pas  » républicain », afin qu’il ne puisse exercer de recours.

A travers ces attaques contre l’islamisme et les islamistes, se sont bien évidemment l’islam et tous les musulmans qui sont visés et niés dans leurs droits. On veut les empêcher d’occuper la place qui leur revient au sein de la société. On leur refuse le droit d’exprimer d’autres opinions et d’autres valeurs.

Daniel Milan