Edit Template
mercredi 19 juin 2024

Cinq jeunes codeurs de Trappes remportent leurs billets pour la Silicon Valley

Ces étudiants de Trappes ont mis au point « C du propre »

Ces étudiants de Trappes vont s’envoler pour les États-Unis en mars 2024. Ils ont remporté le programme de jeunes talents Kesk’IA grâce à leur création « C du propre » une application dotée d’une intelligence artificielle qui détecte et géolocalise les déchets. Zoom.

A l’heure de l’urgence écologique et de l’entassement des déchets, devenu un réel problème d’hygiène dans nos communes, cinq jeunes étudiants de la ville de Trappes ont décidé de se saisir du sujet. Une réussite.

Sélectionnés dans le cadre du programme de jeunes talents Kesk’IA, nos cinq codeurs ont développés l’application « C du propre », une intelligence artificielle qui détecte, reconnaît, étiquette et géolocalise les déchets et incite à l’action collective citoyenne.

Après avoir présenté leur projet, au salon VivaTech, les candidats ont remporté la première place du concours et leurs billets d’avion pour la Silicon Valley, où ils s’envoleront en mars 2024.

Une expérience technologique et humaine incroyable

« La façon dont ils ont présenté leur projet en cinq minutes au salon VivaTech était aussi bonne que la présentation d’une vraie start-up. » s’enthousiaste, Grégoire du Peloux, directeur de l’innovation et de la transformation chez TCS France.

Le directeur de l’innovation et de la transformation chez de Tata Consultancy Services France (TCS), filiale du géant indien Tata, est particulièrement fier d’avoir aidé Sakina, Omar, Loqman, Zeineb et Nora à remporter la première édition du programme de jeunes talents Kesk’IA.

Les cinq codeurs de Trappes remportent le concours

Lancé à Trappes, Marseille (Bouches-du-Rhône), Lens (Pas-de-Calais), Rouen (Seine-Maritime), Nantes (Loire-Atlantique), Grigny (Essonne) et Meaux (Seine-et-Marne), le programme a reçu plus de 500 candidatures à travers la France. Près de 25 professionnels, issus de grands groupes, encadraient chaque groupe d’étudiants.

« Je n’aurais jamais pensé apprendre autant, c’est une aventure technologique et humaine incroyable. Partir dans la Silicon Valley, là où la tech se dirige dans le monde, est évidemment une opportunité incroyable pour nous. »

Omar, étudiant en 2e année d’informatique à l’université Paris-Cité (13e), est encore tout ému d’avoir remporté cette édition devant ses parents qui sont venus l’encourager à VivaTech : « ça donne plus goût à la victoire. »

« Il n’y a pas assez de jeunes qui s’intéressent aux matières scientifiques »

L’objectif premier du programme Kesk’IA, fondé par Morad et Rabah Attik, est de promouvoir l’égalité des chances pour les jeunes des quartiers prioritaires. Il s’agit aussi de faciliter leur insertion professionnelle dans un domaine en constante recherche de nouveaux profils.

« Au total 100 étudiants ont été accompagné dans 7 territoires, et ils ont développé 22 POC (Prototypes d’IA). Ils ont énormément travaillé pour ce résultat sans précédent. »

Co-fondateur du programme, Morad Attik, se félicite du succès de cette première édition qui a offert au groupe l’opportunité de vivre une expérience technologique unique durant quatre mois de compétition.

Rabah et Mourad Attik, fondateurs du programme Kesk’IA.

Pour les entreprises partenaires, c’est l’occasion de capter de potentiels futurs profils. « On manque de compétences dans la tech, il n’y a pas assez de jeunes qui s’intéressent aux matières scientifiques » s’alarme Grégoire du Peloux.

La société, TCS France, est d’ailleurs en discussion avec plusieurs étudiants pour leur proposer de rejoindre ses équipes.

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777