Edit Template
mardi 23 juillet 2024

80 personnalités musulmanes appellent au vote « face à la montée du RN »

Alors que le second tour des élections législatives est imminent, 80 personnalités musulmanes issues de la société civile ont signé une tribune collective, initié par le recteur de la Mosquée de Paris Chems-eddine Hafiz, appelant au vote « face à la montée du RN et ses discours de division ». Focus

Une tribune signée par 80 personnalités musulmanes de la société civile, et initié par le recteur de la Mosquée de Paris Chems-eddine Hafiz, appelle « chaque citoyen doit se lever et faire entendre sa voix » durant le deuxième tour des élections législatives pour ne pas « laisser la peur et l’intolérance déterminer notre avenir »

« Le vote est une action sacrée »

Dans un texte, publiée ce vendredi sur le site « La Croix« , 80 personnalités musulmanes françaises issues de la société civile dont des professeurs, des médecins, des éditeurs ou encore des avocats, ont signé collectivement une tribune d’appel au vote « face à la montée du RN et ses discours de division ».

« Chaque citoyen doit se lever et faire entendre sa voix, non pas par la colère ou la violence, mais par le pouvoir du bulletin de vote. Face aux racistes qui nient le pouvoir du vote, nous devons tous voir, quelles que soient nos convictions, que le vote est une action sacrée »

Les signataires dénoncent en introduction la manipulation, « par une rhétorique de peur et de division », d’une partie « de plus en plus de Français agacés, déclassés, inquiets des suites de la mondialisation et de la globalisation » :

« Nous ne pouvons accepter qu’une partie d’entre nous, Français, soit pointée du doigt, faussement responsables des maux de la société, rendus boucs émissaires »

Conférence de presse à la GMP pour appeler au vote contre l’extrême droite

Le risque d’une fracture profonde de notre société

Le texte déplore également le discernement difficile du discours du président de la République « élu sur la promesse d’un dépassement du clivage droite-gauche » qui « a conduit à une perte de repères de ce qui faisait société entre nous, au profit de forces toujours plus divergentes ».

La tribune énumère notamment les risques d’une fracture encore plus profonde de notre société « si l’extrême droite venait à gagner les législatives » :

« Sa prise de pouvoir entraînera une érosion des droits civiques, une montée de la xénophobie, avec une fracture encore plus profonde de notre société vis-à-vis de tous ceux à qui la parole raciste demande « d’aller à la niche » »

« Aujourd’hui », conclut le communiqué, « nous avons l’opportunité de prouver que nos principes d’égalité, de fraternité et de liberté qui forment le socle de notre nation peuvent triompher de la haine et de la division ».

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777