Catégories
Articles récents
17/09/2021
AccueilActualites11 ministres font partie du club Le Siècle

11 ministres font partie du club Le Siècle

Darmanin, Blanquer, Edouard Philippe… Les noms des ministres et premier ministre en poste depuis l’élection de Macron et membres du club très sélect du Siècle ont été révélés par l’Obs.

11 ministres de la présidence Macron, en activité ou non, font partie du Club Le Siècle. C’est la révélation fournie par nos confrères de l’Obs.

Qu’est-ce que le Siècle ? Association fondée le 2 septembre 1944 et déclarée le 15 février 1946, le Siècle selon son article 1er « a pour but d’organiser et de favoriser la rencontre de ceux qui sont particulièrement attentifs à la chose publique; elle se propose de rapprocher notamment des personnalités politiques, des hauts fonctionnaires, des syndicalistes, des industriels, des financiers, des journalistes, des membres de professions libérales, des personnalités de la vie culturelle et scientifique, pourvu qu’ils portent un vif intérêt aux problèmes généraux que pose l’évolution de la Cité… »

Réputé très influent, le Siècle, écrit le site Capital, « est un endroit très fermé où ses membres, dirigeants politiques, économiques ou culturels français, se regroupent une fois par mois lors d’un dîner au Cercle de l’Union interalliée, au 33 rue du Faubourg-Saint-Honoré (Paris). Ils ont un mot d’ordre : ne rien répéter de ce qui se dit entre eux. »

Cette culture de l’opacité et des rapports incestueux entre public et privé au plus haut sommet de l’Etat n’étant pas sans soulever de sérieuses questions sur l’indépendance des serviteurs de l’Etat, la révélation des noms des 11 ministres, passés et actuels de la présidence Macron avait donc de quoi soulever un intérêt certain.

D’après l’Obs, font partie du Siècle : Edouard Philippe (l’ancien Premier ministre), Muriel Pénicaud (ex-ministre du Travail), Jean-Michel Blanquer (ministre de l’Éducation), Gérald Darmanin (ministre de l’Intérieur), Florence Parly (ministre des Armées), Élisabeth Borne (ministre du Travail), Sébastien Lecornu (ministre des Outre-mer), Emmanuelle Wargon (ministre déléguée au Logement), Amélie de Montchalin (ministre de la Fonction publique), Agnès Pannier-Runacher (ministre de l’Industrie), Jean-Baptiste Djebbari (ministre des Transports), Franck Riester (ministre du Commerce extérieur), Clément Beaune (secrétaire d’État aux Affaires européennes) et Alexis Kohler, secrétaire général de l’Élysée.

Il est à noter que Olivier Duhamel, accusé de viols incestueux, a présidé l’institution l’an dernier et a dû démissionner suite aux révélations faites par la fille de Bernard Kouchner, Camille Kouchner. L’ont suivi dans sa démission, Marc Guillaume, le préfet d’Ile-de-France, et Jean Veil.

Pierre Sellal (ancien secrétaire général du Quai d’Orsay), Patricia Barbizet, Nicole Notat et Véronique Morali les ont remplacés.

D’après Capital, « d’autres grands noms font partie de ce cercle très fermé, comme Augustin de Romanet (PDG d’ADP), Nicolas Baverez (essayiste), Stéphane Pallez (la PDG de la Française des jeux) ou encore Philippe Wahl (PDG du groupe La Poste). »

A lire sur le même sujet :