Edit Template
vendredi 01 mars 2024

Zineb El Rhazoui déchue de son prix Simone-Veil suite à un tweet pro-palestinien

Zineb el Rhazoui Gaza

L’essayiste Zineb El Rhazoui a été déchue de son prix Simone Veil, remis en 2019, par la région Ile-de-France. La présidente de la région Valérie Pécresse estime que les « récentes déclarations » de l’ex-journaliste de Charlie Hebdo, concernant la guerre menée par l’Etat d’Israël, « sont outrancières et choquantes ». Explications.

Honorée par le prix Simone-Veil des Trophées Elles de France en novembre 2019, qui « récompense une Francilienne pour son dévouement à défendre une cause », Zineb El Rhazoui vient d’être dépossédée de son titre honorifique suite à ses positions publiques en faveur du peuple palestinien.

Ce dimanche 10 décembre, Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, a annoncé retirer « au nom de la région » le prix Simone-veil à Zineb El Rhazoui suite à un retweet comparant le génocide des juifs par les nazis avec le massacre actuelle d’Israël contre les gazaouis.

Des positions non « conformes au message de paix porté par Simone Veil »

« Le courage et le combat contre l’islamisme » de l’ex-journaliste de Charlie Hebdo avaient conduit la région à lui décerner en 2019 le prix Simone-Veil, a écrit Valérie Pécresse sur ses réseaux. « Mais ses récentes déclarations » depuis le 7 octobre , « dont son retweet d’un parallèle entre Auschwitz et la riposte israélienne contre les terroristes du Hamas à Gaza, sont outrancières et choquantes ».

En conséquence, « en accord avec les ayants droits de Simone Veil », l’élue des Républicains annonce lui retirer ce prix « au nom de la région Ile de France » :

« Les récentes déclarations [de Zineb El Rhazoui] ne nous semblent absolument pas conformes au message de paix porté toute sa vie par Simone Veil, qui a joué un rôle essentiel dans la réconciliation franco-allemande »

« Je fais plus honneur que jamais à l’héritage de Simone Veil »

Aurélien Veil, petit-fils de Simone Veil,, a également exprimé sa « consternation » sur le réseau X (Twitter) : « Parmi les combats de ma grand-mère figurent la transmission de la mémoire de la Shoah et le refus de la banalisation du génocide commis par les nazis ».

Zineb El Rhazoui a rapidement répondu à ses détracteurs et pris acte de la décision de la présidente de la région Ile de France. Elle a indiqué, dans une longue publication, qu’en dénonçant « les crimes de masse commis par Israël » à Gaza, elle fais plus que jamais honneur à l’héritage de Simone Veil :

 « Si le prix Simone-Veil signifie de s’indigner uniquement des victimes innocentes du 7 octobre, et pas celles du 8 octobre, du 9 octobre, du 10 octobre, du 11 octobre… jusqu’à ce jour, eh bien je n’en veux pas. »

L’essayiste a ainsi réactualisé sa biographie, sur son compte X, en se présentant désormais comme « Prix Simone Veil 2019 / retiré en 2023 pour avoir dénoncé les massacres israéliens à Gaza ».

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777