Catégories
Articles récents
16/05/2021
AccueilActualitesUn rassemblement contre la loi sur le séparatisme ce 14 février au Trocadéro

Un rassemblement contre la loi sur le séparatisme ce 14 février au Trocadéro

Une coordination contre la loi dite loi contre le séparatisme s’est lancée et a diffusé un appel signé par des associations, des médias et des citoyens. Un rassemblement est prévu ce dimanche 14 février sur le parvis des droits de l’Homme au Trocadéro. Mizane.info publie leur appel.

Nous annonçons la création de la Coordination nationale contre la loi « Séparatisme » qui vise au retrait du projet de loi baptisé initialement « Contre les séparatismes », par la suite renommé « Loi confortant le respect des principes républicains ». Elle exige également l’abandon de la Charte des Imams. Ces deux textes sont en effet liberticides avec pour seul objectif de mettre au pas l’Islam et les musulmans de France, en les criminalisant de manière systématique.

Composée de personnalités diverses, d’organisations musulmanes, non musulmanes et antiracistes, émanant de la France entière, avec de soutiens internationaux, la Coordination dénonce fermement ces deux textes qui manifestent l’intention de renforcer l’autoritarisme de l’État par une nouvelle restriction des droits des musulmans vivant dans ce pays. Il s’agit clairement d’une attaque généralisée contre toute forme d’autonomie dans leurs modes de vie tant dans les manifestations que dans l’expression de la foi des croyants musulmans, impactant ainsi toutes les sphères de la
société : écoles, éducation, sport, associations.

L’État français déploie sans vergogne un arsenal afin de vouloir contrôler l’exercice du culte musulman jusque dans les mosquées par la mise en place d’une police des imams. Les discussions parlementaires à l’Assemblée en cours témoignent du franchissement d’un seuil intolérable dans l’islamophobie de l’État, faisant suite à une nette amplification de la répression : multiplication des perquisitions, menaces d’expulsion, fermetures de mosquées et d’établissements scolaires, dissolutions d’associations de défense de droits humains et d’ONG etc.

La Coordination exige un coup d’arrêt à cette logique politique et médiatique érigeant les musulmans en « ennemis de la République », alors qu’ils n’aspirent qu’à vivre en toute dignité et à égalité avec l’ensemble de leurs concitoyens. C’est pour cette raison que cette lutte nous concerne tous !
Un premier rassemblement est prévu devant le PARVIS DES DROITS DE L’HOMME AU TROCADÉRO le dimanche 14 février à 13h. D’autres actions suivront, notamment une commémoration des attentats de Christchurch et du vote de la loi sur l’interdiction du voile à l’école le week-end du 13-14 mars, puis un rassemblement national le 21 mars à l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale.

Premiers signataires (organisations et personnalités) :
Organisations : Brigade Anti-Négrophobie – BAN ; Collectif Argenteuil Terre de Solidarité ; Collectif des Etudiants musulmans ; Conseil pour la Justice, l’Egalité et la Paix – COJEP ; Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie – CRI – section Marseille et Lyon ; Des Dômes et des Minarets ; Islam & info ; Lycée MHS Paris ; On Ne Se Taira Pas ; Parti des Indigènes de la République – PIR ; Union des Démocrates Musulmans Français – UDMF ; ORI-V (Observatoire du Racisme & de l’Islamophobie-Veille); Union Juive Française pour la Paix (UJFP); Nawa Editions; Collectif Ivryen contre la loi “séparatisme”.
Personnalités : AbdouRahmane Ridouane (Président de la Mosquée de Pessac) ; Aïssam Aït-Yahya (professeur et auteur) ; Alioune Traoré (CSP 75) ; Elias d’Imzalene (fondateur d’Islam & Info) ; Fatiha Khettab (militante pour les droits des migrants) ; Feïza Ben Mohamed ; Françoise Clément, (militante altermondialiste) ; Issa Diara (BAN) ; Mehdi Meftah (membre fondateur du PIR) ; Mostapha Brahami (imam et auteur ) ; Moustapha Mansouri (Collectif Argenteuil Terre de Solidarité) ; Samim Bolaky (avocat) ; Zinedine Gaid (enseignant à MHS Paris) ; Amine Brahimi (universitaire) ; Farid Slim (imam Chambéry); Armand Bernardi (écrivain); Emir Mahieddin (anthropologue); Gabriel Hagaï (rabbin et acteur du dialogue interreligieux (Paris)); Benjamin Belaidi (Militant associatif, antiraciste et gilet jaune); François Burgat ( politologue); Fouad Bahri (Mizane Info); Sihame Assbague (journaliste); Abdelfattah Rahaoui(imam) ; Yamin Makri (éditeur); Hanane Loukili (présidente de MHS Paris); Dominique Natanson, porte-parole de l’UJFP ; Françoise Vergès (politologue et féministe décoloniale); Samuel Grzybowski (fondateur de Coexister); Muhammad Yassine (prédicateur) ; Laurent de Wangen( enseignant & militant antiraciste); CRI National; Nadir Kahia( président Banlieue+ & Nos quartiers et du réseau franco-algérien); Alain Gresh( journaliste); Olivia Zemor( présidente de Cap-Jpo Europalestine);Malika Hamidi (sociologue&auteure);…
Soutiens (organisations et personnalités) :
Acta zone ; Action Antifasciste Paris-Banlieue – AFA ; Islamotion ; IslamMag ; Le Muslim Post ; Fondation Frantz Fanon, Collectif Ni Guerre Ni Etat de Guerre; Decolonial News; Al-Wissal, association des étudiants arabes de l’Inalco; Cap-Jpo Europalestine;…

A lire aussi :