Edit Template
vendredi 24 mai 2024

Un imam poignardé en pleine prière dans une mosquée du New Jersey

Mosquée Omar à Paterson dans le New-Jersey - Mizane Info

Un drame effroyable, en pleine période de Ramadan, à la mosquée Omar dans la ville de Paterson aux États-Unis. L’imam de la mosquée s’est fait attaqué au couteau, ce dimanche 9 avril, alors qu’il dirigeait la prière du matin (fajr). Retour sur les faits.

Nous sommes le matin du dimanche 9 avril à la mosquée Omar, dans l’État du New Jersey, lorsque les fidèles entament la prière du fajr. Au moment de la prosternation, un homme sort soudainement des rangs et se rue littéralement sur l’imam qui dirige la prière.

L’agresseur assène plusieurs coups de couteau à l’imam de 65 ans celui-ci ne pouvant se défendre car étant lui-même en prière.

Une agression filmée par les vidéos surveillances

Dans les images de la caméra de sécurité de la mosquée, on distingue clairement le fautif Serif Zorba, dont l’identité a été rendu public depuis, se trouvant au troisième rang parmi la congrégation matinale puis bousculant soudainement les fidèles, au moment de la prosternation, pour aller poignarder violemment l’imam Sayed El-Nakib.

Des images choquantes corroborées par le porte-parole de la mosquée Abdul Hamdan :

L’imam Sayed Elnakib a été poignardé lors de la première prière de la journée, vers 5h30 du matin, à la mosquée Omar dans le sud de Paterson alors que la congrégation s’agenouillait pour la prière

Cherchant rapidement à fuir les lieux, le suspect a été rattrapé par les fidèles qui l’ont retenu « jusqu’à l’arrivée de la police » confirme Hamdan. Selon les responsables locaux, le pronostic vital de l’imam El-Nakib, soigné à l’hôpital Saint Joseph, n’est pas engagé et serait dans un état stable. Il présente toutefois un poumon perforé.

La police assure la sécurité autour de la mosquée Omar (Capture YouTube).
La police assure la sécurité autour de la mosquée Omar (Capture YouTube).

Les motivations encore floues de l’agresseur

Le maire du New-Jersey, André Sayegh, a tenu à rendre aussitôt visite à l’imam et adresser des paroles rassurantes en conférence de presse :

C’est le mois le plus béni de l’année civile islamique et nous voulons nous assurer que la sécurité de ceux qui viennent juste prier est une priorité pour nous et que nous prenons cette situation très au sérieux 

Dans ses déclarations, durant la première audience et depuis la prison du comté de Bergen,  l’assaillant Serif Zorba est resté flou sur ses motivations mais on apprend qu’il est d’origine turque, de la ville d’Istanbul plus précisément, et qu’il n’est sur le territoire américain que depuis très peu de temps.

L’accusation retenu par l’audience reste sans appel : « Port d’une arme sans licence et tentative de meurtre ».  L’enquête se poursuit toutefois pour déceler les motifs de l’agression.

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777