Edit Template
vendredi 01 mars 2024

Tentative d’incendie de la mosquée de Morlaix : un suspect interpellé

Un suspect a été arrêté et placé en garde à vue, ce jeudi 18 janvier 2024, dans l’enquête sur la tentative d’incendie de la mosquée de Saint-Martin-des-Champs, près de Morlaix. Une information confirmée par le parquet de Brest. Un rassemblement de soutien est prévu ce vendredi 19 janvier à 14h15 devant le lieu de culte. Zoom.

Le 13 janvier, la mosquée de Saint-Martin-des-Champs -près de Morlaix – était visée par une tentative d’incendie tôt dans la matinée alors que des fidèles se trouvaient à l’intérieur du bâtiment. Sur une vidéo de surveillance, on pouvait apercevoir un homme mettre le feu à l’une des portes de la mosquée.

Selon une information du Télégramme, un suspect a été arrêté et placé en garde à vue, ce jeudi 18 janvier, dans l’enquête confiée à la sûreté départementale du Finistère. Un Un rassemblement de soutien devrait se tenir aujourd’hui ce vendredi devant le lieu de culte.

Une interpellation confirmée par le parquet de Brest

Suite à la tentative d’incendie volontaire qui a visé la mosquée de Morlaix, une enquête pour « tentative de destruction par des moyens dangereux » a rapidement été ouverte. Le parquet de Brest a confirmé hier l’arrestation d’un suspect sans donner, pour l’instant, plus de détails. Le procureur de la République, Camille Miansoni, précise :

« Il est trop tôt pour communiquer. On doit vérifier si les soupçons sur lui sont confirmés ou pas »

Pour les fidèles et la Présidente de l’association Ty Salam, Meryème Postic, l’incendie de leur mosquée n’est pas une simple « tentative de destruction » mais bien un attentat : « On est tous convaincus que c’est un attentat, qui a avorté certes, mais c’est un attentat. ».

Un rassemblement solidaire devant la mosquée

Plusieurs organisations musulmanes avaient apporté leurs soutiens à la mosquée de Saint-Martin-des-Champs. Le vice président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Abdallah Zekri, avait exprimé sa solidarité « pleine et entière aux musulmans de la région ».

Le Conseil français du culte musulman, qui a condamné « fermement cette tentative d’incendie criminel », avait aussi appelé à une requalification de l’enquête pénale afin « que le parquet antiterroriste s’en saisisse ». Le recteur de la mosquée de la Paix, à Nîmes, avait demandé – de son côté – « le droit à une protection » pour les musulmans de France.

Un rassemblement solidaire, à l’appel de l’association Ty Salam, est prévu ce vendredi 19 janvier à 14h15 devant la mosquée de Saint-Martin-des-Champs.

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777