Edit Template
jeudi 29 février 2024

Soudan : l’Unicef parle de « la plus grave crise de déplacement au monde »

Réfugiés Soudan

L’ONU a annoncé, jeudi dernier, que plus de 7 millions de personnes ont été déplacées au Soudan depuis le début du conflit entre l’armée et les paramilitaires. L’escalade récent des combats dans l’État soudanais d’Al Jazirah aurait contraint 150 000 enfants à quitter leur foyer en moins d’une semaine. L’UNICEF parle de « la plus grave crise de déplacements d’enfants au monde ». Focus.

Depuis avril, les combats font rage au Soudan entre l’armée et les paramilitaires. La guerre a provoqué, à ce jour, « le déplacement de 7,1 millions de personnes dont 1,5 million de réfugiés dans les pays voisins » a indiqué le porte-parole du secrétaire général de l’ONU, Stéphane Dujarric, alertant sur « la crise de déplacement la plus importante au monde ».

La guerre entre le chef de l’armée Abdel Fattah al-Burhane et son second Mohamed Hamdane Daglo, chef des Forces de soutien rapide (FSR), s’est étendue la semaine dernière à l’État d’al-Jazira dans le centre-est du pays contraignant le déplacement d’au moins 150 000 enfants en moins d’une semaine.

La moitié des états soudanais embourbés dans le conflit

La percée des combats vers le sud de Khartoum dans l’État d’al-Jazira, une région jusqu’alors épargnée, a provoqué un déplacement massif de population. 150 000 enfants ont dû quitter précipitamment leur foyer en moins d’une semaine, a averti récemment l’UNICEF.

On estime que 5,9 millions de personnes vivent dans l’État d’Al Jazira dont environ la moitié sont des enfants. Depuis l’escalade du conflit au Soudan, en avril, près de 500 000 personnes ont justement fui les violences vers l’État d’Al Jazira dont près de 90 000 ont cherché refuge dans la capitale de l’État, Wad Madani. La Directrice générale de l’UNICEF, Catherine Russell, alerte :

« Des dizaines de milliers d’enfants vulnérables dans l’État d’Al Jazirah ont été contraints de fuir leurs foyers à la recherche de sécurité alors que les combats éclatent dans des zones auparavant considérées comme relativement sûres »

L’éclatement des combats à Al Jazira signifie que plus de la moitié des États soudanais – 10 sur 18 – sont confrontés à un conflit actif.

La plus grave crise de déplacements d’enfants au monde

Depuis le début de la guerre civile, trois millions d’enfants ont été contraints de fuir. Si bien que le Soudan connaît la plus grave crise de déplacements d’enfants au monde. Catherine Russell précise que cette nouvelle vague de violence « pourrait laisser des enfants et des familles piégés entre les lignes de combat ou pris entre deux feux ».

Avec ces nouveaux affrontements, qui s’étend vers le sud du pays, des informations font état de millions d’enfants au Soudan courant à nouveau de graves risques. « Aucun enfant ne devrait vivre les horreurs de la guerre » commente la patronne de l’UNICEF :

« Nos collègues au Soudan ont entendu des histoires à glacer le sang de la part de femmes et d’enfants ayant vécu un trajet épouvantable pour arriver [vers l’Etat de Wad] Madani »

L’Unicef estime que 8 millions d’enfants soudanais auront besoin d’une aide humanitaire vitale l’année prochaine. Il manque à l’organisation 840 millions de dollars pour répondre aux besoins, des réfugiés soudanais, pour l’eau, la nutrition et la santé. 

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777