Edit Template
mercredi 24 avril 2024

Sénégal : les opposants Ousmane Sonko et Diomaye Faye libérés

Ousmane Sonko

Le chef de l’opposition sénégalaise, Ousmane Sonko, et son bras droit, le candidat à la présidence Diomaye Faye, ont été libérés ce jeudi. Des milliers de Dakarois ont spontanément manifesté dans les rues de la capitale pour célébrer leur libération. Focus.

Des milliers de Sénégalais ont célébré la libération de l’opposant Ousmane Sonko et de son second, Bassirou Diomaye Faye, candidat à la présidentielle, le jeudi 14 mars. Cette libération survient dans le contexte d’une crise politique persistante, à dix jours de l’élection présidentielle.

Ousmane Sonko avait été disqualifié de la course présidentielle par le Conseil constitutionnel en janvier, son remplacent Bassirou Diomaye Faye a vu sa candidature retenue parmi les 19 pour l’élection présidentielle du 24 mars.

Les fruits de la loi d’amnistie ?

Ousmane Sonko était détenu depuis le 28 juillet 2023. Son arrestation avait mis un terme à plus de deux ans de tension avec le gouvernement sénégalais. Bassirou Diomaye Faye était également détenu depuis avril 2023. Malgré une audience plus discrète par rapport à Ousmane Sonko, Faye est considéré comme l’un des favoris de l’élection présidentielle.

Pour rappel, le fondateur et président du parti Pastef, Ousmane Sonko, avait été disqualifié de l’élection présidentielle par le Conseil constitutionnel en janvier dernier. Cependant, son camp a désigné Bassirou Diomaye Faye comme candidat à sa place.

Les deux hommes ont bénéficié de la loi d’amnistie sur les manifestations politiques au Sénégal entre 2021 et 2024. Cette loi, votée par l’Assemblée nationale le 6 mars et ratifiée par le président Macky Sall, a suscité la controverse suite au report des élections présidentielles.

Un affrontement politique très attendu

Pour apaiser la crise politique déclenchée par le report du scrutin présidentiel au Sénégal, 344 détenus, principalement des partisans d’Ousmane Sonko, ont été libérés. La libération des deux opposants ferait donc suite à l’adoption de la loi d’amnistie initiée par le président Macky Sall.

Cette présidentielle s’annonce comme la plus ouverte de l’histoire du pays depuis l’indépendance. Les principaux acteurs politiques du pays, Macky Sall et Ousmane Sonko, s’affronteront indirectement à travers leurs candidats respectifs, Amadou Ba et Bassirou Diomaye Faye.

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777