Catégories
Articles récents
26/09/2022
AccueilActualitesRhône : Le Conseil théologique des imams met en garde les fidèles contre la fausse mendicité

Rhône : Le Conseil théologique des imams met en garde les fidèles contre la fausse mendicité

Le Conseil théologique des imams du Rhône, animé par Azzedine Gaci, a sensibilisé les musulmans sur les risques d’abus de confiance liés à la mendicité à l’extérieur des mosquées, dans un communiqué consulté par Mizane.info.  

« Nul n’aura de cesse de tendre la main jusqu’à ce qu’il comparaisse devant Dieu le Jour de la résurrection sans la moindre chair au visage ». C’est par cette tradition du Prophète Muhammad (PBDSL) rapporté par Muslim que le Conseil théologique des imams du Rhône (CTIR) a débuté son dernier communiqué. A l’approche du ramadan annoncé ce samedi 2 avril, le phénomène de la mendicité organisée, à ne pas confondre avec la pauvreté réelle, risque d’affluer à l’entrée des mosquées.

C’est pour les sensibiliser à cette pratique fondée sur l’abus de confiance que le CTIR s’est exprimé. « Il est malheureux de constater de nos jours, la prolifération de la mendicité à l’intérieur et/ou aux abords des mosquées du département du Rhône. Il faut savoir que beaucoup de mendiants qui quémandent de l’argent aux fidèles, ne sont pas dans le besoin ou dans une situation de détresse comme ils le prétendent. »

Le CTIR dénonce le business de « véritables professionnels » de la mendicité, « exploitant la générosité des fidèles (…) dans différentes mosquées avec les mêmes histoires et les mêmes faux récits, pour leur subtiliser leur argent. » Le but de ce message est de solliciter les fidèles à ne pas alimenter ce phénomène tendanciel par leurs dons.

« Ce type de comportement contraire aux valeurs de l’islam ne doit pas être encouragé » et « tous les moyens nécessaires pour empêcher ces dérives » doivent être mis en œuvre, ajoute le CTIR.

Le Conseil théologique des imams du Rhône a également orienté les fidèles en réelle difficulté financière à se tourner vers les cellules sociales des mosquées et a renouvelé ses encouragements aux dons.