Edit Template
jeudi 29 février 2024

Portugal : Une empreinte arabo-musulmane multi-centenaire

Portugal

Attaché au monde islamique durant plus de cinq siècles, la présence musulmane au Portugal n’occupe pourtant qu’une place limitée dans les livres d’histoires. Depuis plusieurs années, historiens, auteurs et archéologues mettent en lumière l’empreinte civilisationnelle majeure laissée dans le patrimoine musulman du Portugal. Le zoom de la rédaction.

Malgré une présence dans le pays pendant plus de cinq siècles, l’héritage islamique du Portugal « a été largement oublié dans un pays devenu majoritairement catholique » précise la journaliste Marta Vidal. Le rôle civilisationnel joué par l’Islam a pourtant fortement imprégné la culture et les vestiges de la péninsule ibérique.

Depuis le début des années 2000, auteurs, chercheurs et archéologues entreprennent des travaux scientifiques et universitaires « pour montrer à quel point l’Occident d’al Andalus, marqué par sa proximité avec l’océan Atlantique, a connu un épanouissement qui mérite un examen attentif ».

Prendre conscience de l’importance de cet héritage

Le Portugal a appartenu au monde musulman pendant cinq siècles et demi. Dans un ouvrage, intitulé « Portugal musulman – VIIIe-XIIIe siècles » paru 2001, l’historien Christophe Picard explique d’ailleurs que malgré la lente déclinaison du pouvoir de l’Islam en 1250 : « les nouvelles forces dominantes conservèrent de manière consciente ou non, de nombreuses marques de ce passé musulman dans leur patrimoine ».

« Les manuels d’histoire d’aujourd’hui mettent davantage l’accent sur la reconquête triomphante du territoire par les chrétiens, aidés des Croisés, qui prit fin au XIIIe siècle »

Cependant depuis quelques années, historiens, écrivains et archéologues tentent de faire prendre conscience aux Portugais de l’importance de son héritage musulman. Dans un livre, publié 2013, l’écrivain portugais Adalberto Alves a, par exemple, dressé une liste de plus de 19 000 mots portugais dérivés de l’arabe :

« Ce qui a commencé comme une simple curiosité s’est transformé en un projet d’une décennie qui a conduit à la publication en 2013 d’un dictionnaire de plus de 19 000 expressions et mots portugais d’origine arabe »

L’église de Mertola était une ancienne mosquée

Une coopération universitaire pour des fouilles archéologiques

Depuis 2005, le Portugal a mis en place des coopérations universitaires avec, notamment, le Maroc et la Tunisie afin d’investir non seulement l’enseignement de la langue arabe mais aussi le champ de l’histoire et de l’archéologie.

Des empreintes laissées par les musulmans sont découverts durant des fouilles archéologiques notamment dans la ville de Mertola, ancienne province d’al-Andalus. Des carrés musulmans, des bâtisses et des pièces de céramique sont ainsi mises en lumière, l’historien tunisien Habib Kazdaghli explique :

« Elles ont aussi dévoilé des restes d’habitations de style arabo-méditerranéen comme en témoigne la présence de pièces de céramique dont les chercheurs attribuent le style à la période du rayonnement islamique dans la région »

Les recherches de l’archéologue portugais Claudio Torrès ont également permis d’affirmer que le mode de diffusion de l’Islam dans la région a été relativement pacifique en raison de similarités culturelles établies entre les populations du nord et du sud de la Méditerranée.

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777