Edit Template
jeudi 29 février 2024

Palestine : un accord de cessez le feu en perspective

Netanyahou Otages accord

Ce mercredi, le gouvernement israélien a confirmé un accord avec l’organisation militante palestinienne du Hamas prévoyant la libération de 50 otages en échange de la libération de prisonniers palestiniens et d’une trêve en Palestine et dans la bande de Gaza. « Une avancée diplomatique majeure » selon le Wall Street Journal. Explications.

Après plus d’un mois de bombardements israéliens sur Gaza et en Palestine, un accord semble enfin avoir été trouvé entre Israël et le Hamas. Dans un communiqué officiel, le gouvernement israélien dit avoir « approuvé les grandes lignes de la première étape d’un accord selon lequel au moins 50 personnes enlevées seront libérées pendant quatre jours au cours desquels il y aura une pause dans les combats ».

L’organisation palestinienne du Hamas a confirmé, dans un communiqué, les termes de l’accord qui « permettra également à des centaines de camions transportant de l’aide humanitaire, des fournitures médicales et du carburant d’entrer dans la bande de Gaza ».

Une première avancée diplomatique majeure

Le 7 octobre, dans une offensive lancée par le mouvement palestinien, environ 240 personnes avaient été enlevées dans de multiples localités entourant la bande de Gaza. L’accord, après plus d’un mois de bombardements ininterrompus de l’armée israélienne, prévoit la libération de « trente enfants, huit mères et douze autres femmes » – soit 50 otages sur quatre jours de trêve.

Cet accord entre Israël et le Hamas constitue « la première avancée diplomatique majeure depuis le début de la guerre, le 7 octobre dernier » fait remarquer The Wall Street Journal. Selon le Jérusalem Post, la lourde pression internationale réclamant un cessez-le-feu n’y est pas étrangère :

« [L’accord] permettra la première pause prolongée dans les combats depuis qu’Israël s’est lancé dans sa campagne militaire dans un contexte de pression internationale accrue en faveur d’un cessez-le-feu »

Le quotidien Haaretz précise que « Israël libérera en échange 150 femmes et mineurs palestiniens détenus dans ses prisons ». Le conseiller à la sécurité nationale d’Israël a déclaré que l’accord n’entrera en vigueur qu’à partir de ce vendredi.

La guerre se poursuivra après le cessez-le-feu

Le premier ministre Benjamin Nétanyahou a clairement fait savoir, selon le New-York Times, que « la campagne israélienne visant à empêcher le Hamas de contrôler la moindre partie de Gaza se poursuivrait après le cessez-le-feu ».

« Nous sommes en guerre, et nous continuerons cette guerre jusqu’à ce que nous ayons atteint tous nos objectifs  » a déclaré Nétanyahou devants ses ministres durant une réunion gouvernementale pour faire valider l’accord.

Durant cette longue réunion, Nétanyahou, a enjoint ses ministres à approuver l’accord négocié par le Qatar, avec l’aide de l’Égypte et des États-Unis, estimant que c’était “la bonne décision” à prendre.

Le sort des prisonniers palestiniens dans les geôles israéliennes

Selon l’ONG HaMoked, citée par « le Monde », il y aurait plus de 6 700 palestiniens actuellement détenus dans les prisons israéliennes, un chiffre en forte augmentation depuis le 7 octobre. Parmi ces prisonniers, on compte environ 200 adolescents ainsi que 75 femmes dont cinq adolescentes.

Le régime de la détention administrative permet à Israël d’incarcérer un Palestinien sans que des charges soient formulées à son encontre. Le dossier reste secret et la détention est renouvelable indéfiniment tous les trois à six mois. La directrice de l’ONG, Jessica Montell, explique :

« Il est difficile de différencier ce qui constitue des mesures sécuritaires légitimes de ce qui relève d’une privation de liberté non justifiée »

Selon l’ONG Military Court Watch, citée par le « New York Times », sur 100 enfants palestiniens retenus en Israël interrogés, 74 % avaient rapporté des violences physiques et 42 % disaient avoir été placés à l’isolement.

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777