Edit Template
lundi 22 avril 2024

Orléans : Cinq mosquées ciblées par la même lettre de menaces

Ce sont désormais cinq mosquées de l’agglomération orléanaise qui ont reçu des courriers contenant des menaces islamophobes. « Les courriers sont identiques » selon le conseil départemental du culte musulman du Loiret. Les mosquées ont porté plainte. Zoom.

Des courriers anonymes ont été reçues par cinq mosquées d’Orléans et de ses environs le 21 mars, contenant des menaces islamophobes, signés d’une étoile de David. Le président du Conseil départemental du culte musulman (CDCM) du Loiret a déposé plainte.

La mosquée de Saint-Jean-de-Braye avait déjà reçu une première lettre de menaces le week-end précédent. Au total, cinq mosquées, dont celles de Saint-Jean-de-la-Ruelle, de La Chapelle-Saint-Mesmin et deux mosquées d’Orléans, sont désormais concernées.

Des lettres signées par une étoile de David

Les mosquées ciblées sont celles de La Source et d’Ibn Badis, à Orléans, ainsi que celles de Saint-Jean-de-Braye, Saint-Jean-de-la-Ruelle et de La Chapelle-Saint-Mesmin, proches d’Orléans. « C’est la même lettre, le même procédé », indique Mustapha Ettaouzani, le président du conseil départemental du culte musulman du Loiret. Les cinq mosquées ont porté plainte.

Sur un papier imbibé de « graisse 100 % pur porc », une étoile de David clôt le message. Ces courriers comportent notamment une référence à la guerre actuellement menée par Israël à Gaza. Mustapha Ettaouzani dénonce :

« C’est signé par le drapeau israélien, ou avec une volonté de l’auteur d’attiser la haine entre les communautés. Car il sait très bien que la communauté musulmane en ce moment est très sensible face à la situation catastrophique à Gaza »

Les musulmans orléanais inquiets

Le parquet d’Orléans a confirmé « l’ouverture d’une enquête pour injure non publique en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion ». Les investigations sont confiées au service local de police judiciaire de la direction interdépartementale de la police nationale d’Orléans.

La préfète du Loiret Sophie Brocas a condamné, via son compte X ,« ces actes avec la plus grande fermeté ». Mustapha Ettaouzani s’est dit inquiet car la réception de ces lettres de menaces tombent en plein mois de Ramadan synonyme de forte affluence dans les mosquées.

Il appelle « les membres de la communauté à être vigilants » mais à rester « sereins ». Il demande également des renforts de police la nuit, devant les lieux de culte.

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777