Edit Template
mardi 16 juillet 2024

Nuit de la solidarité : 3492 personnes sans abri recensées à Paris

nuit de la solidarité

La ville de Paris a communiqué le bilan de sa 7e nuit de la solidarité : près de 3500 personnes sans-abri ont été décomptées dans la nuit du 25 au 26 janvier 2024. Un chiffre inquiétant qui fait état d’une augmentation de plus de 16 % du nombre de sans domicile fixe dans la capitale. Pour l’adjointe aux solidarités, Léa Filoche, « c’est un signal d’alarme clair ». Zoom.

C’est précisément 3 492 personnes sans-abri qui ont été recensées à Paris durant la nuit du 25 2024. On constate, au total, une hausse de 16% par rapport à 2023 où 3015 sans-abri avaient été dénombrés.

Lancée en 2018 dans la capitale par la maire socialiste Anne Hidalgo, la Nuit de la Solidarité s’est imposée sur tout le territoire français. Le Sénat avait adopté le 24 janvier une proposition de loi qui appelle toutes les communes a « collecter et transmettre annuellement les données relatives au nombre de personnes sans abri sur son territoire ».

Un signal alarmant « qui doit réveiller le gouvernement »

La 7e nuit de la solidarité a eu lieu dans la nuit 25 au 26 janvier. 355 équipes ont été déployées à Paris pour l’occasion, soit plus de 2 000 volontaires et une cinquantaine d’associations. La municipalité a indiqué dans un premier bilan que « 3492 personnes sans-abri à Paris lors de la nuit du 25 au 26 janvier ».

« Après une baisse du nombre de personnes sans-abri décomptées au cours de la crise sanitaire du fait d’une hausse du nombre de places d’hébergement, leur nombre réaugmente depuis 2023 » a expliqué la mairie de Paris dans son communiqué. Une augmentation de 16% par rapport à 2023 « qui doit réveiller le gouvernement » selon Léa Filoche, adjointe aux solidarités :

« C’est un signal d’alarme clair qui doit réveiller le gouvernement pour remettre la question de l’hébergement au cœur des priorités »

Trois quarts des sans abris rencontrés dans les rues de Paris

Sur les 3 492 personnes sans-abri recensées, les trois quarts ont été rencontrées par les bénévoles dans les rues de Paris. « Ce nombre et la proportion de personnes rencontrées en rue augmentent par rapport à l’édition de janvier 2023, du fait de la présence de nombreux regroupements le long des quais de Seine notamment » a précisé la Ville.

Le dernier quart se trouvait dans des secteurs spécifiques comme les talus du périphérique, les parcs publiques, les gares ou les stations de métro.

C’est dans les arrondissements du centre et du nord-est de Paris que se sont concentrés le plus de personnes à la rue : le nombre de SDF a augmenté de 386 à 659 personnes dans le centre idem dans le 12e arrondissement où il passe de 274 à 457 sans-abri.

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777