Catégories
Articles récents
08/12/2022
AccueilcatholiquesLot-et-Garonne : cathos, musulmans et protestants veulent décloisonner l’interreligieux

Lot-et-Garonne : cathos, musulmans et protestants veulent décloisonner l’interreligieux

A Marmande, dans le Lot-et-Garonne, catholiques, musulmans et protestants se donnent rendez-vous le 3 décembre pour engager un authentique dialogue interreligieux, loin des amalgames.

« Pour moi c’est une première. Nos enfants sont dans les mêmes écoles, on se croise au marché, on vit dans la même cité. C’est très important d’avoir un dialogue interreligieux, surtout à une époque où il y a beaucoup de repli sur soi et sa communauté. » 

Frédéric Girard, Pasteur de l’Église Protestante Unie de France à Marmande est enthousiaste à cette idée qui a lentement germé : dialoguer avec l’Autre croyant. Samedi 3 décembre 2022, un événement réunissant catholiques, musulmans et protestants fera de cette idée une réalité, à Marmande en Lot-et-Garonne.

Un devoir de témoignage interreligieux

« On préfère construire des ponts plutôt que des murs », assène le père Richard Bouchet, curé des paroisses de Notre Dame de Garonne et Notre Dame de la Plaine, à nos confrères du Républicain. Une soif de dialogue partagée par Frédéric Girard : « On veut témoigner les uns aux autres notre envie de se connaître et de se reconnaître ». Derrière cette initiative, une forte envie de décloisonner le dialogue interreligieux de ses stéréotypes, ses lieux communs et ses limites.

Lyazid Bahlali, président de l’Association des Musulmans Marmandais, en est conscient.

« Il faut décloisonner le débat religieux, dit-il. Montrer qu’en dépit de nos différences – et encore, nos religions ont beaucoup plus de similitudes qu’il n’y paraît -, on veut mettre au centre le respect d’autrui, la liberté de religion de chacun. Le vivre-ensemble doit primer ! »

Au-delà des amalgames

Si le dialogue intra-chrétien était une réalité dans la région, des échanges islamo-chrétiens étaient moins fréquents. Jusqu’au dramatique attentat commis à la basilique de Nice. Après le terrible événement, Lyazid Bahlali a exprimé sa solidarité au père Richard Bouchet.

L’homme s’en est expliqué : « Il nous est souvent demandé de nous justifier pour des actes que des gens dits de confession musulmane ont commis. Alors que leur comportement va à l’encontre totale de l’islam. Notre religion est au centre de l’actualité, fait partie de tous les programmes politiques : c’est devenu un commerce électoral. Donc il est crucial pour les musulmans d’aller à la rencontre des autres cultes, pour donner l’image réelle de ce qu’est l’islam. » 

Un programme riche

Le 3 décembre à 14 h, le public sera invité à l‘église catholique de Notre-Dame à Marmande pour une visite et une rencontre suivie d’un échange avec le père Richard Bouchet. Puis le cortège se rendra au temple protestant où le pasteur Frédéric Girard parlera, à 15h, de sa religion et répondra aux questions. A 16h enfin, les fidèles se rendront à la mosquée de Marmande où Lyazid Bahlali présentera les principes de ‘islam et s’entretiendra avec les invités avant un repas fraternel. Un iftar du vivre-ensemble est aussi prévu pour le ramadan 2023.

Infos : Mosquée de Marmande : 25 All. des Tabacs à Marmande ; Temple protestant : 5 rue du commandant Baylac à Marmande ; 18 avenue François Mitterrand à Tonneins ; Église Notre Dame : 11 All. de l’Église à Marmande.