Edit Template
mercredi 24 avril 2024

Liban : la coalition menée par le Hezbollah revendique 1038 opérations contre les israéliens

Liban : la coalition menée par le Hezbollah revendique 1038 opérations contre les israéliens Mizane.info

Les organisations de « l’axe de la résistance » au Liban avec au premier chef le Hezbollah revendique avoir mené 1038 opérations contre l’occupation israélienne depuis octobre 2023. Le zoom de Mizane.info.

La résistance islamique au Liban menée par le Hezbollah a revendiqué 1 038 opérations sur une période de 131 jours, du 8 octobre 2023 au 15 février 2024, contre l’occupation israélienne. Des actions menées en soutien au peuple palestinien à Gaza et en réponse aux agressions israéliennes contre les villages libanais.

10 opérations contre les positions israéliennes

Dans son rapport quotidien, la coalition militaire propalestinienne dite de la résistance islamique au Liban a annoncé sur le site d’information du Hezbollah, Al Manar, avoir effectué 10 opérations le 15 février, ciblant notamment des équipements d’espionnage israéliens touchés dans la région de Chebaa et la caserne de Zibdine par des missiles Falak.

La colonie israélienne de Kiryat Chmona a été attaquée par des dizaines de roquettes Katioucha et des missiles Falaqa, causant des pertes confirmées. Cette réponse fait suite aux massacres israéliens du 14 février à Nabatiyeh et Al-Sawaneh. La coalition islamique au Liban a également ciblé des sites à l’ouest, atteignant des équipements d’espionnage et des soldats israéliens près de la caserne Zarit.

Selon les médias israéliens, le Hezbollah aurait établi une « ceinture de sécurité » dans le nord de la Palestine occupée. Par ailleurs, l’attaque contre le siège du commandement de la région nord à Safed le 14 février n’a pas encore été revendiquée par le Hezbollah.

Cette attaque a causé la mort d’une soldate et blessé huit autres. Les frappes contre Safed s’inscrivent dans une stratégie visant à faire payer le prix des agressions israéliennes pour stabiliser l’équation de dissuasion protégeant le Liban.

« Une riposte préliminaire »

Ces attaques font suite à plusieurs bombardements israéliens de zones libanaises à la frontière. Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, dans son dernier discours a mis en garde Tel Aviv.

« Les attaques israéliennes contre les civils dans le village de Sawwaneh et la ville de Nabatiyeh sont « un acte délibéré, car les Israéliens auraient pu les éviter ». « Ils ont pour but, assure-t-il, de dissuader la résistance au Liban de poursuivre son action depuis le sud du Liban en soutien à Gaza, après l’échec de toutes les pressions depuis plus de 130 jours ».

Le chef de la résistance libanaise a ajouté que ce front ne s’arrêtera pas jusqu’à la fin des bombardements israéliens sur Gaza, ne constituant « qu’une riposte préliminaire ».

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777